1. Accueil
  2. Actu
  3. Société
  4. "Territoire zéro chômeur" : comment ça fonctionne ?
2 min de lecture

"Territoire zéro chômeur" : comment ça fonctionne ?

Myriam El Khomri a lancé jeudi 23 mars le dispositif à Mauléon, dans les Deux-Sèvres. La zone fait partie des dix territoires retenus pour tester ce plan inédit.

La ministre du Travail Myriam El Khomri a annoncé que si l'expérience "Territoire zéro chômeur" était réussie, elle serait "généralisée
La ministre du Travail Myriam El Khomri a annoncé que si l'expérience "Territoire zéro chômeur" était réussie, elle serait "généralisée
Crédit : MARTIN BUREAU / AFP
Léa Stassinet

Lutter contre le chômage de longue durée, c'est l'objectif de ce dispositif inédit baptisé "Territoire zéro chômeur", qui concernera dans un premier temps 800 personnes. Voté à l'unanimité par l'Assemblée nationale il y a plus d'un an (le 29 février 2016, ndlr), il est progressivement mis en place dans dix zones tests en France. Myriam El Khomri, la ministre du Travail a fait le déplacement à Mauléon, dans les Deux-Sèvres, pour lancer l'opération. 

Outre cette ville de 8.700 habitants, celles de Colombelles (Calvados), Colombey (Meurthe-et-Moselle), Jouques (Bouches-du-Rhône), Pibriac (Ile-et-Vilaine), Thiers (Puy-de-Dôme) mais aussi la Métropole de Lille, la communauté de communes Nièvre et Forêt, le quartier de Villeurbanne Saint-Jean (Rhône) et le XIIIème arrondissement de Paris participent à cette expérimentation. 

Un CDI payé au SMIC

Que propose ce dispositif, imaginé en 2011 par le mouvement caritatif ATD Quart Monde ? Il s'adresse aux demandeurs d'emploi travaillant moins de 78 heures par mois et inscrits depuis plus d'un an à Pôle emploi. Ces derniers se verront proposer un CDI, payé au SMIC dans des entreprises de l'économie sociale et solidaire. L'État et les collectivité locales, qui financent la mesure, ont jugé plus utile de verser un SMIC à des personnes sans-emploi plutôt que de compenser leur inactivité par des prestations sociales.

Le député PS Laurent Grandguillaume, qui a porté ce projet expliquait à LCI que les activités des entreprises participant à cette phase test "sont très différentes selon les territoires. En milieu rural, celles-ci peuvent concerner le secteur du maraîchage, de l'artisanat, ou encore de nouvelles filières dans la chaufferie du bois par exemple. Dans les zones urbaines, du travail se développe notamment dans l'économie du partage", détaillait l'élu de Côte-d'Or. 

À écouter aussi

Par exemple à Mauléon, 22 chômeurs ont été recrutés par l'Entreprise solidaire d'initiative et d'action des Mauléonais, installée dans un bâtiment communal. "Ils interviennent dans différents chantiers : remise en valeur du patrimoine, développement durable en lien avec la Communauté d'agglomération, tourisme, pour des particuliers ou des entreprises", précise à l'AFP le maire de la commune, Pierre-Yves Marolleau. À termes, 50 salariés en plus devraient être embauchés

15 millions d'euros injectés par l'État

Myriam El Khomri  avait annoncé en novembre 2016 que l'État prévoyait 15 millions d'euros dans le budget 2017 pour financer l'expérimentation de ces "territoires zéro chômage". Ces 15 millions ont été versés au "Fonds d'expérimentation territoriale", l'association dirigée par Louis Gallois, qui chapeaute le dispositif. Avec cet argent, l'État s'est engagé à prendre en charge dans un premier temps 17.000 des 20.000 euros annuels que coûte un CDI à une entreprise, ce qui revient au montant cumulé des prestations sociales versées à un chômeur de longue durée. 

Le dispositif a 5 ans pour faire ses preuves. "Si nous réussissons cette expérience, elle a vocation à être généralisée", a annoncé la ministre du Travail à Mauléon, comme le rapporte La nouvelle république. Une association baptisée "Territoires zéro chômeur de longue durée", présidée par le député Laurent Grandguillaume a d'ailleurs été créée pour accompagner la trentaine de territoires qui souhaitaient participer à l'expérimentation, dans le but d'étendre prochainement ce plan, que Myriam El-Khomri qualifie de "novateur, ambitieux et porteur d'espoir".

La rédaction vous recommande
À lire aussi

L’actualité par la rédaction de RTL dans votre boîte mail.

Grâce à votre compte RTL abonnez-vous à la newsletter RTL info pour suivre toute l'actualité au quotidien

S’abonner à la Newsletter RTL Info

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.