5 min de lecture Élections municipales

Municipales : la question n’est pas de choisir entre social et écologie

TRIBUNE - 54 associations adressent aux candidats aux municipales 10 propositions pour que les questions démocratiques, environnementales et sociales soient mises au cœur des décisions publiques.

Des maires lors du 100e congrès des maires de France en novembre 2017 (illustration)
Des maires lors du 100e congrès des maires de France en novembre 2017 (illustration) Crédit : JACQUES DEMARTHON / AFP

Notre pays connaît une situation de crise aux multiples visages. La crise est sociale, avec des inégalités et une pauvreté reparties à la hausse, suite à des choix politiques qui ne répondent pas aux profondes difficultés vécues par une part croissante de citoyen.ne.s. La crise est écologique et elle menace la possibilité même de vivre sur la planète, à force de différer l’action nécessaire pour la préserver, voire de poursuivre celles qui lui sont nocives. La crise est démocratique car marquée par le ressenti largement partagé de ne plus pouvoir réellement peser, ni sur le cours de son existence, ni sur la destinée de notre pays, ni donc sur celle de la planète. La tentation du repli sur soi et du rejet de l’autre émerge : la crise de l’accueil des exilés en témoigne.

Mais se résoudre au pire nous est impossible et s’indigner ne suffit plus. Face à cette méfiance généralisée, nous avons décidé, il y a tout juste un an, de prendre nos responsabilités et de nous rassembler – associations environnementales, de solidarité et d’éducation, mutuelles et syndicats –, forts de nos expériences diverses, pour peser sur le cours des choses au niveau national et local.

Notre ambition est de bâtir un cadre commun protégeant notre avenir et celui des générations futures, de remettre l’exigence de justice sociale et l’environnement au cœur de l’économie, de cesser de faire du court terme l’alpha et l’oméga de nos politiques publiques et de partager le pouvoir pour que chacun puisse prendre sa part dans la transformation de nos vies et de notre quotidien. Depuis un an, nous agissons pour réorienter les politiques nationales (choix budgétaires et fiscaux, priorité des dispositifs publics…) qui sont déterminantes face aux nombreux défis auxquels nous sommes confrontés.

À l’occasion d’un tour de France qui nous a menés dans 9 villes et s’achève ce 5 mars 2020 à Paris, nous avons rencontré des milliers de citoyen.ne.s qui ont montré une très forte détermination à agir pour que les questions démocratiques, environnementales et sociales soient mises au cœur des décisions publiques. Il nous faut désormais passer à la vitesse supérieure en faisant des élections municipales à venir une étape décisive du changement qui s’impose. Car une chose est certaine : le temps presse. Les maires ne peuvent pas tout. Mais une grande partie des solutions à la crise sociale, écologique et démocratique se trouve à l’échelle locale, formidable terrain du pouvoir d’agir. Les 6 prochaines années sont décisives. Les 47 millions de citoyen.ne.s que nous sommes peuvent, par leur choix, contribuer à donner à chacun.e le pouvoir de vivre. 47 millions de citoyen.ne.s qui peuvent, par leur exigence, participer aux changements.

À lire aussi
Le dépouillement d'un bureau de vote (image d'illustration) élections municipales
Les infos de 7h30 - Coronavirus : des candidats aux municipales touchés de plein fouet

Dans le cadre des municipales, quelles sont les mesures indispensables ? Il y en a au moins dix . Elles dessinent un cadre commun et cohérent dans lequel les différentes ambitions et solidarités portées par le Pacte du pouvoir de vivre se retrouvent. Donner le pouvoir d’agir dans une commune, c’est à la fois œuvrer pour que chacun puisse se déplacer facilement, à pied, à vélo, en transports en commun, et garantir aux écoliers et aux lycéens une alimentation bio, locale, socialement responsable et moins carnée. C’est à la fois donner accès à la santé et aux soins, quelle que soit sa situation sociale, et permettre à chacun de se loger dignement et à un prix décent sans être victime de la précarité énergétique. C’est à la fois revivifier la participation des citoyens dans notre démocratie et agir pour l’inclusion des personnes en situation de handicap. C’est à la fois promouvoir et mettre en place une politique d’hospitalité à l’égard des personnes réfugiées ou migrantes et agir concrètement pour arrêter l’érosion de la biodiversité...

Les mesures portées le Pacte du pouvoir de vivre sont incontournables pour tout.e citoyen.ne qui souhaite examiner en quoi les candidats (et demain, les élus)  répondent – ou non – aux urgences sociales, environnementales et démocratiques. De nombreux candidat.e.s reprennent déjà dans leurs programmes certains de ces chantiers. Mais il ne suffit pas de dire les choses pour qu’elles se fassent. Nous le constatons à grand regret tous les jours à l’échelon national.

Une seule voie permettra de relever l’immense défi auquel nous sommes confrontés : celle de la cohérence. Cohérence de l’ambition, des idées, des moyens et de l’action. La question n’est plus de devoir choisir entre social et écologie. Il faut, sous peine d’échec généralisé, exclure d’opposer les combats et tout mener de front. Transition écologique et justice sociale forment un tout.

Les 10 propositions

Mesure n°1 : Développer les alternatives actives et collectives pour diminuer drastiquement les trajets en voiture individuelle.
Mesure n°2 : Réduire l’utilisation des pesticides de synthèse de 50 % dans les zones agricoles. 
Mesure n°3 : Garantir des cantines bio, locales et socialement responsables avec l’objectif de servir 60% de produits bio et locaux et au moins 2 repas végétariens par semaine.
Mesure n°4 : Lutter activement contre la précarité énergétique des personnes modestes et mettre en place un plan de rénovation thermique des bâtiments publics
Mesure n°5 : Lutter contre l’artificialisation des sols en posant un moratoire sur toute ouverture ou extension de grandes surfaces commerciales ou logistiques dès 2020.
Mesure n°6 : Garantir aux personnes migrantes et réfugiés l’accueil et l’hospitalité et offrir des réponses aux situations d’urgence (hébergement, santé, éducation).
Mesure n°7 : Garantir l’accès à la santé pour toutes et tous au sein des territoires
Mesure n°8 : Réguler les marchés du logement avec des loyers encadrés, un coût du foncier maîtrisé et des logements sociaux en nombre suffisant.
Mesure n°9 : Lancer un plan “Logement d’abord” avec l’objectif de zéro sans-abris dans nos communes. 
Mesure n°10 : Intégrer les citoyens aux politiques publiques locales, en allouant 10% du budget communal pour la démocratie participative.

À retrouver sur www.pactedupouvoirdevivre.fr

Organisations du Pacte du pouvoir de vivre : 4D, AEQUITAZ, ANIMAFAC, APF FRANCE HANDICAP, ATD QUART MONDE, CCFD TERRE SOLIDAIRE, CEMEA, CENTRE DE RECHERCHE ET D'ACTION SOCIALES, CFDT, CNAJEP, CONFEDERATION SYNDICALE DES FAMILLES, COORACE, EMMAUS, EQUALIS, FAGE, FEDERATION CENTRES SOCIAUX, FEDERATION DES ACTEURS DE LA SOLIDARITE, FEDERATION DES PEP, FEDERATION NATIONALE DES OFFICES PUBLICS DE L'HABITAT, FING, FONDATION ABBE PIERRE, FONDATION ARMEE DU SALUT, FONDATION LEO LAGRANGE, FONDATION POUR LA NATURE ET L'HOMME, FORUM REFUGIES, FRANCE NATURE ENVIRONNEMENT, FRANCE TERRE D'ASILE, HUMANITE BIODIVERSITE, LA CIMADE, LA FONDA , LA LIGUE DE L'ENSEIGNEMENT, LA MUTUALITE FRANCAISE, LABO DE L'ESS, LE MOUVEMENT ASSOCIATIF, LES COMPAGNONS BATISSEURS, LES CONVIVIALISTES, LES COOP HLM, Les FRANCAS, LES PETITS DEBROUILLARDS, LVN PERSONNALISTES ET CITOYENS, NOUVEAUX DROITS DE L'HOMME, OXFAM, PACTE CIVIQUE, REFEDD, RESEAU ACTION CLIMAT, SECOURS CATHOLIQUE, SOLIDARITE LAIQUE, SOLIDARITÉS NOUVELLES POUR LE  LOGEMENT, TERRITOIRES ZERO CHÔMEUR DE LONGUE DUREE, UNADEL, UNHAJ, UNION SOCIALE POUR L'HABITAT, UNIOPSS, UNSA

Lire la suite
Élections municipales Société Social
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants