2 min de lecture Faits divers

Producteur passé à tabac à Paris : Emmanuel Macron "très choqué" par la vidéo

Emmanuel Macron a été "très choqué" par la vidéo d'un producteur de musique parisien se faisant tabasser par trois policiers, a indiqué ce vendredi 27 novembre l'Élysée. C'est sa première réaction officielle.

Emmanuel Macron lors de l'hommage à Daniel Cordier, le 26 novembre 2020
Emmanuel Macron lors de l'hommage à Daniel Cordier, le 26 novembre 2020 Crédit : Ludovic MARIN / POOL / AFP
signature paul turban
Paul Turban et AFP

La réaction du président de la République était très attendue alors que les images ont suscité une vague d'indignation en plein débat sur le droit de filmer les forces de l'ordre en opération. Après qu'un producteur de musique noir s'est fait frapper très violemment par trois policiers, l'Élysée a indiqué qu'Emmanuel Macron a été "très choqué" par la vidéo

Par ailleurs, ce jeudi 26 novembre, le chef de l'État a reçu Gérald Darmanin, ministre de l'Intérieur. De source gouvernementale, Emmanuel Macron a demandé de prononcer des sanctions très claires contre les policiers. Quatre policiers ont été suspendus et doivent être révoqués au terme de l'enquête

Patrick Strzoda, directeur de cabinet du président de la République, a reçu Claire Hédon, la défenseure des droits, selon un proche de l'exécutif. Le Président souhaite l'apaisement, selon cette source. Il ne s'était pas exprimé jusqu'ici ni sur l'évacuation brutale de migrants place de la République à Paris, ni sur la controverse autour de l'article 24 de la loi "Sécurité globale". Il ne veut pas, au nom de la séparation des pouvoirs, s'exprimer sur un texte d'origine parlementaire, selon un cadre de la majorité. 

Plusieurs de ses proches se sont en revanche publiquement indignés du passage à tabac du producteur, dont son conseiller politique Stéphane Séjourné, le président de l'Assemblée Richard Ferrand et le président des députés La République en marche Christophe Castaner, trois membres de son premier cercle. "Il est temps que le préfet de police fasse en sorte que ceux qui font respecter la loi la respectent eux-mêmes", a dit l'eurodéputé Stéphane Séjourné. 

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Faits divers Paris Île-de-France
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants