2 min de lecture Police

Les infos de 18h - Producteur passé à tabac à Paris : ce que l'on sait

ÉCLAIRAGE - Le week-end dernier, un producteur de musique a été passé à tabac par des policiers, parce qu'il ne portait pas de masque.

journal switch Le journal RTL La rédaction de RTL iTunes RSS
>
Les infos de 18h - Producteur passé à tabac à Paris : ce que l'on sait Crédit Image : BERTRAND GUAY / AFP | Crédit Média : RTL | Date :
La page de l'émission
Alice Moreno
édité par Camille Guesdon

17 minutes d’enfer. Michel, un producteur de musique, a été roué de coups par trois policiers le week-end dernier dans le XVIIe arrondissement de Paris parce qu’il ne portait pas de masque. Les faits se sont déroulés dans son studio d’enregistrement équipé de vidéos surveillances. Les images révèlent l’extrême violence des policiers mais aussi leurs mensonges dans la procédure qui avait amené cet homme en garde à vue.


"Bien sûr que j’ai eu peur. J’avais mon téléphone à la main. J’ai un policier qui me braque, qui se cache. Bien sûr que j’ai peur, je suis un homme moi. J’ai peur. Les gens qui doivent me protéger me braquent. Moi j’ai rien fait pour mériter ça. On m’a dit 'sale nègre' plusieurs fois, en me regardant dans les yeux et en me mettant des coups de poing. Je veux juste que ces trois personnes soient punies par la loi", a témoigné Michel, au micro de RTL.

Jeudi 26 novembre, les trois policiers concernés par l’affaire ont été suspendus. Il reste des points à éclaircir, mais les images de vidéosurveillance sont sans équivoque. Elles révèlent un déchaînement de violence. La scène se déroule dans l’entrée du studio d’enregistrement de Michel. Sur les images, on peut voir que trois policiers s’engouffrent à l’intérieur et infligent de nombreux coups de poing, de pieds et de matraque et visent essentiellement le visage de Michel.

À écouter également dans ce journal

Conférence de Jean Castex -  Le Premier ministre autorise la réouverture des stations de ski à Noël, mais les remontées mécaniques devront rester fermées.

À lire aussi
Un agent de la police nationale (illustration) police
Hauts-de-Seine : un policier suspecté de faire partie d'un réseau pédocriminel

Mesures sanitaires - Les professionnels de la restauration sont en colère à la suite des annonces du gouvernement qui ne prévoit pas de réouverture des établissements avant le 20 janvier.

Procès Sarkozy - Le procès aura bien lieu et reprendra lundi 30 décembre. 

Mort de Diego Maradona - L’ancienne légende du football sera enterrée jeudi 26 novembre dans la soirée à Buenos Aires.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Police Violences Paris
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants