1. Accueil
  2. Actu
  3. Politique
  4. Présidentielle 2022 : Pascal Praud "comprend" que Sarkozy soit "chafoin" contre Pécresse
2 min de lecture

Présidentielle 2022 : Pascal Praud "comprend" que Sarkozy soit "chafoin" contre Pécresse

REACTION - Alors qu'il était invité, Nicolas Sarkozy ne se rendra pas au meeting de Valérie Pécresse dimanche 3 avril. Pascal Praud a réagi à cette absence de soutien de l'ancien président à la candidate des Républicains et a tenté de l'expliquer.

Pascal Praud le 30 mars 2022
Pascal Praud le 30 mars 2022
Crédit : RTL
Présidentielle 2022 : Praud "comprend" que Sarkozy soit "chafoin" contre Pécresse
00:04:26
Présidentielle 2022 : Praud "comprend" que Sarkozy soit "chafoin" contre Pécresse
00:04:26
Pascal Praud & Cassandre Jeannin

Nicolas Sarkozy ne se rendra pas au dernier meeting de Valérie Pécresse au Parc des expositions de la porte de Versailles où il a été invité ce dimanche 3 avril, a révélé Le Parisien. "L'ancien président a abandonné la candidate de la droite et sa famille politique dans cette campagne, jusqu’à écœurer ses anciens lieutenants les plus fidèles", notait Olivier Bost dans son édito politique ce matin. 

"C'est une chose de ne pas appeler à voter pour Valérie Pécresse, c'est une chose d'appeler à voter pour Emmanuel Macron au 1er tour et ça Nicolas Sarkozy ne l'a pas fait", rappelle Pascal Praud. "Il pourra toujours dire 'je n'ai pas à donner mon avis'", ajoute-t-il. Selon le journaliste, l'ancien président "attend le 1er tour pour se prononcer" car "ce sera plus facile pour lui s'il y a une opposition entre Marine Le Pen et Emmanuel Macron."

Sur les raisons qui n'encouragent pas Nicolas Sarkozy à soutenir Valérie Pécresse, Pascal Praud estime que la candidate des Républicains "n'a pas manifesté de sympathie ou envoyé beaucoup de signes publiquement alors qu'elle a été sa ministre pendant 5 ans". 

"Ce qu'elle disait sur Nicolas Sarkozy n'était pas toujours agréable", poursuit-il, revenant sur une "interview clé dans le Journal du Dimanche" où elle a été interrogée sur les grands présidents de la République de droite. N'en citant aucun, Valérie Pécresse a répondu qu'"il n'y a pas eu de femme". L'animateur "comprend" qu'après avoir lu cet article, Nicolas Sarkozy ait pu être "un peu chafouin."

La rédaction vous recommande
À écouter aussi

L’actualité par la rédaction de RTL dans votre boîte mail.

Grâce à votre compte RTL abonnez-vous à la newsletter RTL info pour suivre toute l'actualité au quotidien

S’abonner à la Newsletter RTL Info

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/