2 min de lecture Vème République

Les souvenirs d'Alain Duhamel face au général de Gaulle

PODCAST - À l'occasion de la sortie du film "De Gaulle", RTL vous propose de découvrir les souvenirs d'Alain Duhamel sur le général de Gaulle. En particulier la journée du 4 septembre 1958 et la fuite à Baden-Baden.

L'oeil de la République 245x300 L'oeil de la République Alain Duhamel & Benjamin Sportouch & RTL Originals iTunes RSS
>
1. Le "choc politique" d'Alain Duhamel face au général de Gaulle Crédit Image : STAFF / INTERCONTINENTALE / AFP | Crédit Média : RTL Originals | Durée : | Date :
La page du podcast
Marie-Pierre Haddad
Marie-Pierre Haddad
Journaliste RTL

L'appel du 18 juin 1940 mais surtout les jours qui ont précédé cette prise de parole historique sont portés à l'écran dans le film De Gaulle, qui sort au cinéma ce mercredi 4 mars. L'occasion de revenir sur le personnage du général. Dans L'oeil de la République, Alain Duhamel revient sur son premier "choc politique". 

Il s'agit du 4 septembre 1958. Le général de Gaulle s'adresse aux Français, depuis la place de la République à Paris. Ce discours fera immédiatement son entrée dans l'histoire puisqu'il s'agit de présenter la nouvelle constitution aux citoyens. C'est donc le début de la Vème République.

Alain Duhamel était présent ce jour. Âgé de 18 ans, il décide de se rendre dès les premières lueurs du jour place de la République pour assister à la prise de parole du général de Gaulle.

Abonnez-vous à ce podcast

Collé contre la barricade, faisant face à celui qui deviendra le premier président de la Vème République, il suit les discours d'André Malraux et du général de Gaulle, "sans en perdre une miette". Foule acclamant le général de Gaulle, discours grandiose, communication et mise en scène millimétrées... "C’est un grand discours. C’est pour ça que j’étais là, c’est le discours fondateur de la Vème République", nous confie Alain Duhamel.

Il assiste également à la naissance de notre Constitution et craint, à l'époque, le pouvoir accordé au général de Gaulle. "Aujourd’hui, je crains les citoyens, par leur division et par leur inconstance", dit-il pourtant. "Aucune constitution n’est parfaite, et la nôtre ne l’est pas plus que les autres". 

"Le coup de dés absolu" du général de Gaulle en mai 68

À lire aussi
Emmanuel Macron devant la statue du général Charles de Gaulle lors des cérémonies. Vème République
Emmanuel Macron dans les pas des géants

"Tout le monde sait que le pouvoir est vacillant". C'est le sentiment d'Alain Duhamel, le 29 mai 1968. Pendant six heures, la France perd la trace du général de Gaulle. Est-il à Colombey ? Va-t-il démissionner ? Les questions se multiplient. Même le premier ministre Georges Pompidou ignore où se trouve le général de Gaulle. "Un coup de dés absolu", selon Alain Duhamel qui pense dans les premiers instants que le général de Gaulle "lâche". "Cette journée, c’est un grand point d’histoire", ajoute Alain Duhamel.

En vol pour Colombey-les-Deux-Églises, le général de Gaulle a changé d'avis et a décidé de se rendre à Baden-Baden, selon l'éditorialiste. Une fois sur place, "en une demi-heure, le général est redevenu de Gaulle. Il a compris que la situation n’était pas bloquée contre lui et donc qu’il conservait son pouvoir", explique Alain Duhamel

Cependant, même si le général de Gaulle ressort victorieux de cet épisode, le sentiment d'Alain Duhamel était "que les gaullistes avaient gagné mais que l’épopée du général de Gaulle était finie. J’avais tout à fait conscience du fait que le général de Gaulle avait gagné politiquement mais que la société française venait de se métamorphoser".

>> L’œil de la République, une série d'entretiens exceptionnels avec Alain Duhamel. Ce grand observateur de la vie politique française nous raconte ses souvenirs et les coulisses des grands moments de notre Vème République. Un podcast RTL Originals.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Vème République Charles de Gaulle Général de Gaulle
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants