1. Accueil
  2. Actu
  3. Politique
  4. Les infos de 18h - Procès Fillon : l'ex-Premier ministre défend la présence "essentielle" de son épouse
2 min de lecture

Les infos de 18h - Procès Fillon : l'ex-Premier ministre défend la présence "essentielle" de son épouse

L'ancien Premier ministre est jugé à nouveau dans l'affaire des emplois présumés fictifs de son épouse Pénélope. François FIllon affirme que son épouse travaillait à son "implantation locale".

Penelope et François Fillon, le 29 juin 2020
Penelope et François Fillon, le 29 juin 2020
Crédit : Thomas SAMSON / AFP
Les infos de 18h - Procès Fillon : L'ancien Premier ministre défend la présence "essentielle" de son
15:10
Le journal RTL de 18h du 22 novembre 2021
15:10
Anne Le Henaff - édité par Thibault Nadal

Présent devant la Cour d'appel de Paris, François Fillon s'est défendu sur le caractère "essentiel", selon lui, des missions exercées par sa femme à l'époque. Il raconte lui aussi avoir été assistant parlementaire à l'Assemblée nationale en 1976, le tout sans badge, sans bureau et sans mission définie à l'avance. Une situation comparable à celle de son épouse ces dernières années a-t-il expliqué. 

"Elle travaillait à mon implantation locale et c'était essentiel", dit-il. Elle le briefait sur des remises de médailles, sur des banquets des anciens, des dossiers chauds au niveau local, alors que François Fillon participait à une douzaine de manifestations par week-end. Ses conseils étaient avant tout oraux ou à travers des notes manuscrites, mais celles-ci ont été jetées. Une phrase qui a fait sourire le président : "C'est assez constant chez vous de laisser peu de traces de ces ouvrages."

Par la suite, le Président s'est intéressé à la rémunération de Pénélope Fillon, supérieure à d'autres attachés parlementaires de son mari. "C'était la plus diplômée", rétorque François Fillon, qui revendique également le droit de rémunérer comme il l'entend ses collaborateurs, avant d'expliquer qu'il avait "commis des erreurs de fonctionnement, d'organisation et de communication, mais on n'a enfreint aucune règle." 

À écouter également dans ce journal

Cas contact - Jean Castex est de nouveau placé à l'isolement, annonce Matignon. Une des filles du Premier ministre a été testée positive au Coronavirus. Par conséquent, la réunion sur la situation explosive en Guadeloupe se tiendra en visioconférence. 

À lire aussi

Troisième dose - Face à la flambée de cas de Covid, le Conseil scientifique recommande l'ouverture à la troisième dose pour tous les Français. La mairie de Nice a déjà anticipé cette mesure en ouvrant la vaccination à tous dès le 1er décembre. 

Incidents OL-OM - Réunis ce lundi, la LFP a décidé de mettre le dossier en instruction. En attendant sa délibération le 8 décembre, elle a décidé de sanctionner l'OL d'un match à huis clos. Par ailleurs, une réunion est prévue ce mardi au Ministère de l'Intérieur entre les autorités et les acteurs du football français.

La rédaction vous recommande

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/