1. Accueil
  2. Sport
  3. Football
  4. OL-OM : huis clos total à titre conservatoire au Groupama Stadium, verdict le 8 décembre
2 min de lecture

OL-OM : huis clos total à titre conservatoire au Groupama Stadium, verdict le 8 décembre

Au lendemain de l'interruption du choc de clôture de la 14e journée de Ligue 1, la commission de discipline de la Ligue de football professionnel a sanctionné Lyon du huis clos total de son stade à titre conservatoire, lundi 22 novembre.

Vue intérieure du Groupama Stadium de Décines-Charpieu le 19 février 2019
Vue intérieure du Groupama Stadium de Décines-Charpieu le 19 février 2019
Crédit : FRANCK FIFE / AFP
Gregory Fortune & AFP

La première sanction contre l'OL est totalement conforme à ce que les observateurs du football pouvaient attendre. Réunie en urgence à la mi-journée, lundi 22 novembre au lendemain de l'interruption du match Lyon-Marseille après un jet de bouteille d'eau d'un spectateur lyonnais sur le Marseillais Dimitri Payet, la commission de discipline de la Ligue de football professionnel (LFP), a sanctionné le club hôte du huis clos total de son stade à titre conservatoire. 

"Au regard du grave incident intervenu pendant la rencontre (...), la commission de discipline de la LFP décide de mettre le dossier en instruction et prononce, à titre conservatoire, un huis clos total du Groupama Stadium jusqu'au prononcé de la mesure définitive", attendu le mercredi 8 décembre, a annoncé la LFP. Cette mesure de huis clos concerne le match Lyon-Reims programmé lors de la 16e journée de Ligue 1 le mercredi 1er décembre (21h).

Les rencontres suivantes de l'OL à domicile en championnat sont prévues le mercredi 22 décembre face à Metz, puis après la trêve hivernale le dimanche 9 janvier contre le PSG et le dimanche 23 janvier pour le derby face à Saint-Étienne. En septembre dernier, Nice avait finalement été sanctionné de trois matches à huis clos total après les incidents survenus face à l'OM.

Payet a porté plainte

Au terme de son enquête, la commission de discipline doit se prononcer à la fois sur la responsabilité de Lyon dans cet incident et sur le sort du match, interrompu à 0-0 après moins de cinq minutes de jeu. Le Nice-Marseille de fin août avait été rejoué en intégralité près de deux mois plus tard, à huis clos et sur terrain neutre, celui de Troyes (1-1).

Quant à l'auteur présumé du jet de bouteille, âgé de 32 ans, il était toujours en garde à vue lundi 22 novembre pour "violence avec arme par destination dans une enceinte sportive". Selon l'OL, "il est apparu que l'homme n'était pas membre d'un groupe de supporter et n'était pas abonné". De son côté, Payet a porté plainte "dans le cadre de l'enquête de la procureure de Lyon", a annoncé l'OM.

La rédaction vous recommande
À écouter aussi

L’actualité par la rédaction de RTL dans votre boîte mail.

Grâce à votre compte RTL abonnez-vous à la newsletter RTL info pour suivre toute l'actualité au quotidien

S’abonner à la Newsletter RTL Info

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/