1. Accueil
  2. Actu
  3. Politique
  4. Les infos de 12h30 - Législatives 2022 : quelle position les Républicains vont-ils adopter ?
2 min de lecture

Les infos de 12h30 - Législatives 2022 : quelle position les Républicains vont-ils adopter ?

Réuni en conseil stratégique ce mardi, le parti de droite des Républicains devrait réaffirmer sa position "ni Macron, ni Le Pen". Pour autant, ceux qui se rapprochent du président ne devraient pas être sanctionnés.

Le siège de Les Républicains, à Paris.
Le siège de Les Républicains, à Paris.
Crédit : Riccardo Milani / Hans Lucas / Hans Lucas via AFP
RTL Midi du 26 avril 2022
00:27:44
RTL Midi du 26 avril 2022
00:27:44
Thomas Despré - édité par Benoît Leroy

À peine la présidentielle terminée qu'une autre bataille s'ouvre, celle des législatives. Ce mardi 26 avril, l'État-major des Républicains se réunit autour d'un conseil stratégique, objectif : définir la stratégie électorale qui sera adopté les 10 et 19 juin prochain. Mais surtout,faut-il sanctionner ceux qui pactisent avec Emmanuel Macron ou non ? 

Alors que la droite vient de subir sa troisième défaite consécutive, il y a effectivement deux lignes dans le parti : ceux qui seraient prêts à un accord de coalition avec la République en Marche. C'est le cas par exemple du maire du Touquet, Daniel Fasquelle, de Damien Abad, le patron des députés LR ou encore de l'ancien candidat au Congrès Philippe Juvin. Ce dernier serait même prêt à rentrer au gouvernement. "Je suis le premier à avoir dit, il y a trois ou quatre semaines qu'il fallait que les partis de gouvernement travaillent ensemble", a-t-il rappelé. 

De l'autre côté, il y a ceux pour qui un accord avec Emmanuel Macron est tout bonnement impossibleJulien Aubert, député LR, est de cette ligne. "Que ceux qui veulent passer la ligne rouge aillent vers les marches vertes. Si demain, vous avez quelqu'un qui dit 'je veux travailler avec Marine Le Pen', on fera quoi ? Il faut une forme de cohérence, cela fait cinq ans que je m'oppose à Emmanuel Macron", a martelé le parlementaire.

Ni Macron, ni Le Pen. C'est la ligne officielle que devrait réaffirmer Christian Jacob ce mardi après-midi, à l'issue de la réunion. Et ce, sans pour autant sanctionner ceux qui cultivent l'ambiguïté. "Il faut surtout, tout faire pour stopper la machine médiatique", analyse un participant.

À écouter également dans ce journal

À écouter aussi

Politique - Marion Maréchal, vice-présidente du parti d'extrême droite "Reconquête!" d'Eric Zemmour, a déploré mardi sur RTL que sa formation et le RN se retrouvent "à débattre dans une cour de récréation au lieu de regarder l'enjeu essentiel" qui est, selon elle, une alliance pour les législatives.

Législatives - Après des débuts prometteurs, les négociations patinent entre La France insoumise, EELV et le PCF en vue d'un accord aux législatives. Le PS, lui, entre dans la danse via une rencontre avec les Insoumis programmée ce mercredi.


Guerre en Ukraine - Le chef du Pentagone américain a affirmé ce lundi que l'Ukraine pourrait "gagner la guerre avec les bons équipements", alors que le chef de la diplomatie russe alerte sur le risque d'une Troisième Guerre mondiale.

La rédaction vous recommande
À lire aussi

L’actualité par la rédaction de RTL dans votre boîte mail.

Grâce à votre compte RTL abonnez-vous à la newsletter RTL info pour suivre toute l'actualité au quotidien

S’abonner à la Newsletter RTL Info

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/