3 min de lecture Élisabeth Borne

François de Rugy a passé "le témoin" à Élisabeth Borne au ministère de l'Écologie

La ministre des Transports Élisabeth Borne a été nommée le 16 juillet ministre de la Transition écologique et solidaire, en remplacement de François de Rugy, a annoncé l'Élysée.

>
Passation : Le discours de François de Rugy et Élisabeth Borne Crédit Image : Alain JOCARD / AFP | Crédit Média : RTL | Date :
cassandre
Cassandre Jeannin Journaliste

Décidé à éviter un nouveau feuilleton d'été désastreux, Emmanuel Macron a choisi une solution éclair pour tenter de sortir au plus vite de l'affaire Rugy, en nommant la ministre des Transports Élisabeth Borne pour succéder au ministre de l'Ecologie démissionnaire.

En choisissant une remplaçante à l'intérieur du gouvernement, Emmanuel Macron évite le délai de plusieurs jours imposé aux nouveaux entrants par les vérifications de la Haute autorité pour la transparence de la vie politique. Longtemps proche de la gauche et de Ségolène Royal, Élisabeth Borne est depuis deux ans une ministre En Marche loyale, discrète, austère diraient même certains. Elle aura l’avantage de ne pas faire de vague.

Le ministère de l'Écologie, déjà plombé par la démission surprise de Nicolas Hulot fin août 2018, ne pouvait rester vacant trop longtemps, alors que son enjeu politique s'est encore accru avec la montée des Verts aux Européennes. 

François de Rugy a profité de la passation de pouvoir pour revenir sur les révélations de Mediapart qui l'ont poussé à la démission. Il a évoqué "une erreur regrettée et payée au prix le plus élevé et le plus cruel". Il défend tout de même son bilan, indiquant que rien ne pouvait "venir effacer les actes posés, les avancées réalisées, les moyens dégagés pour mener concrètement une politique de progrès écologique". 

ABONNEZ-VOUS À NOTRE PODCAST

Revivez la passation de pouvoir

À lire aussi
L'invitée de RTL Rouen
Incendie de Rouen : "Il n'y a aucun blessé grave", déclare Élisabeth Borne sur RTL

14h30 - Élisabeth Borne a maintenant 5 grands chantiers à mettre en oeuvre dans les prochains mois et les prochaines semaines. Parmi eux, la loi énergie et climat ainsi que la loi mobilités.

14h26 - L'ancien ministre quitte le ministère de la Transition écologique et solidaire sous les applaudissements. 

14h24 - Élisabeth Borne a terminé son discours. François de Rugy en profite pour saluer ses collaborateurs. 

14h22 - "Je mesure l'ampleur de la tâche qui m'attend. (...) Il n'y a pas de temps à perdre. Dans quelques minutes j'aurais l'honneur de défendre devant le Sénat le projet de loi énergie et climat", déclare Élisabeth Borne. 

14h18 - François de Rugy cède sa place à Élisabeth Borne : "Bonne chance à toi Élisabeth", conclut-il son discours. 

14h17 - "Hier, en prenant ma décision personnelle, difficile, j'ai fait passer l'intérêt collectif avant l'intérêt personnel", tient à rappeler François de Rugy. 

14h15 - "Vous passer le témoin est un double soulagement. Politique, parce que je sais votre compétence (..) à conduire les transformations écologiques contre toutes les inerties. Et plus personnel, (...) je dirais que si l'engagement politique apporte des satisfactions, il charrie des difficultés, des douleurs pour celui ou celle qui s'engage", indique l'ancien ministre. 

14h11 - "Aucune maladresse, aucune erreur payée au prix le plus cruel ne peut venir dépasser les actes posés, les avancées réalisées pour mener une politique écologique de progrès", déclare François de Rugy. "Une vie d'engagement ne se résume pas à quelques images", ajoute-t-il

14h04 - François de Rugy arrive aux côtés d'Élisabeth Borne à l'hôtel de Roquelaure. 

13h51 - Emmanuel Macron a salué "le sens des responsabilités" de François de Rugy, indique la porte-parole du gouvernement, Sibeth Ndiaye, avant la passation de pouvoir qui a pris plus de 20 minutes de retard. 

13h32 - Tout est en place pour accueillir François de Rugy et Élisabeth Borne, dont l'arrivée est imminente à l'hôtel de Roquelaure. 

13h15 - Ministre en Marche depuis deux ans, Élisabeth Borne est une infatigable travailleuse, rapportent ses collaborateurs, malgré un management parfois qualifié de sévère ou rigide.

13h09 - Quelques minutes après sa nomination, Élisabeth Borne s'est dite, sur Twitter , "déterminée à poursuivre ce combat essentiel qu'est la transition écologique et solidaire."

13h00 - Le cérémonie au cours de laquelle Élisabeth Borne succédera officiellement à François de Rugy doit débuter dans 30 minutes.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Élisabeth Borne François De Rugy Gouvernement
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants