2 min de lecture Sibeth Ndiaye

Démission de Rugy : "Il ne faut pas de tribunal médiatique" dit Sibeth Ndiaye sur RTL

La porte-parole du gouvernement a réagi à propos de la démission de François de Rugy, et a demandé à une "prudence collective" à propos des accusations dont il est sujet.

RTL Soir On Refait le monde - Sotto L'invité de RTL Soir Thomas Sotto iTunes RSS
>
Démission de Rugy : "Il ne faut pas qu'il y ait de tribunal médiatique" dit Sibeth Ndiaye sur RTL Crédit Image : RTL | Crédit Média : RTL | Date :
La page de l'émission
245-PARIZOT
Vincent Parizot édité par Esther Serrajordia

François de Rugy a annoncé sa démission mardi 16 juillet. Sa décision a pris de cours le monde politique et Sibeth Ndiaye, porte-parole du gouvernement, a confirmé à RTL qu'Emmanuel Macron et Édouard Philippe n'avaient pas été mis au courant avant ce matin

"C'est un cheminement intérieur et personnel que François de Rugy a eu. Ni le président, ni le Premier ministre ne lui ont demandé de démissionner", a-t-elle déclaré, ajoutant que "le gouvernement, et en particulier Édouard Philippe, a été attentif à ce que l'exigence d'exemplarité s'applique à François de Rugy". 

Si, d'après Edwy Plenel, ce sont les nouvelles révélations de "Mediapart" qui ont poussé le ministre à démissionner, Sibeth Ndiaye appelle à la retenue. "Une enquête est encore en cours. J'appelle collectivement à beaucoup de prudence parce que nous avons vu dans le passé et y compris dans cette affaire que des accusations portées n'avaient pas forcément de fondements juridiques et judiciaires". "Je suis aussi attentive à ce qu'on ne jette pas en pâture un homme qui, jusqu'à maintenant, a eu une carrière politique exemplaire", a-t-elle ajouté.

"L'environnement reste une priorité"

À propos de l'expression "lynchage médiatique" que François de Rugy a utilisé dans son communiqué, la porte-parole émet des réserves. "Je ne crois pas qu'on puisse utiliser ce type d'expressions. Je crois qu'il ne faut pas qu'il y ait de tribunal médiatique et il est important que les gens puissent se défendre. La décision de François de Rugy de partir du gouvernement nourrit cette volonté", a-t-elle affirmé. 

À lire aussi
Sibeth Ndiaye, le 1er avril 2019 gouvernement
Réforme des retraites : "Pas de divergences au gouvernement", assure Ndiaye

Sibeth Ndiaye a annoncé que l'environnement restait une priorité du gouvernement, et a évoqué quelques noms comme Brune Poirson ou Elizabeth Borne qui pourraient éventuellement lui succéder. Sur la date d'annonce de son successeur, elle a déclaré ne pas avoir "d'informations à ce sujet". 

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Sibeth Ndiaye Gouvernement François De Rugy
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants