1 min de lecture François De Rugy

Démission de Rugy : "Nous n'accusons pas, nous faisons notre travail", dit Plenel sur RTL

INVITÉ RTL - Le fondateur de "Mediapart" est revenu sur la salve de révélations ayant conduit à la démission du ministre de la Transition écologique. "Nous ne sommes pas procureurs ni juges, nous publions des faits d'intérêt public.

RTL Soir On Refait le monde - Sotto L'invité de RTL Soir Thomas Sotto iTunes RSS
>
Démission de Rugy : "Il ne faut pas qu'il y ait de tribunal médiatique" dit Sibeth Ndiaye sur RTL Crédit Image : Philippe LOPEZ / AFP | Crédit Média : RTL | Date :
La page de l'émission
245-PARIZOT
Vincent Parizot et Léa Stassinet

Dîners fastueux, travaux aux frais du contribuable, collaboratrice ayant indûment conservé son HLM... Plusieurs révélations publiées dans la presse ont conduit mardi 16 juillet le ministre de la Transition écologique François de Rugy à présenter sa démission au Premier ministre. 

Mais la nouvelle enquête publiée par Mediapart ce même jour aura été la révélation de trop. Le site d'information indique que François de Rugy aurait utilisé ses frais de mandat de député pour payer une partie de ses cotisations d'élu à son ancien parti EELVtout en les déduisant du calcul de ses impôts.

Invité de RTL soir ce mardi, le cofondateur de Mediapart Edwy Plenel l'assure : "Les faits sont là. Nous n'accusons pas, nous faisons notre travail de journalistes. Nous ne sommes ni procureurs, ni juges, nous publions des faits d'intérêt public". 

Accusé de "lynchage médiatique" par François de Rugy, qui a annoncé avoir déposé une plainte pénale en diffamation contre MediapartEdwy Plenel répond: "Il a tout a fait le droit de se défendre et de nous poursuivre dans le cadre de la loi de 1881. Nous y répondrons comme nous l'avons toujours fait". 

Quand il ne s'agissait pas de lui, François de Rugy était le premier à soutenir Mediapart

Edwy Plenel
Partager la citation

"Mais le vrai scandale", poursuit le patron du site d'informations, "et c'est ce que tout citoyen devrait comprendre, c'est que lorsque les journalistes font leur travail ils ne salissent pas (terme employé par François de Rugy, ndlr), ils informent. Dans l'affaire Cahuzac, c'était pareil. Pendant 4 mois, nous nous sommes battus face à des gens qui disaient : 'oh, ils s'acharnent sur ce pauvre Cahuzac'".

Edwy Plenel a également rappelé que "quand il ne s'agissait pas de lui, François de Rugy était le premier à soutenir Mediapart et à contester ceux qui nous critiquaient".

La rédaction vous recommande
Lire la suite
François De Rugy Démission Gouvernement
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants