2 min de lecture Polémique

Édouard Philippe rappelle à l'ordre Ségolène Royal

Édouard Philippe a réagi à l'annonce de Ségolène Royal quant à son potentiel licenciement en tant qu'ambassadrice des pôles. Le Premier ministre lui a rappelé son "obligation de réserve" et demandé de la "clarté" sur sa fonction.

Édouard Philippe a pris la parole quelques minutes avant le séminaire gouvernemental mercredi 15 janvier
Édouard Philippe a pris la parole quelques minutes avant le séminaire gouvernemental mercredi 15 janvier Crédit : BENOIT TESSIER / POOL / AFP
cassandre
Cassandre Jeannin et AFP

Les relations entre Ségolène Royal et le gouvernement se tendent. Quelques minutes avant le séminaire gouvernemental, mercredi 15 janvier, Édouard Philippe a pris la parole revenant notamment sur l'affaire qui secoue la classe politique depuis hier : le licenciement potentiel de l'ambassadrice des pôles. Le Premier ministre a demandé à l'ancienne ministre de l'Écologie de la "clarté" sur sa fonction actuelle. 

Le chef du gouvernement a remis en place Ségolène Royal rappelant sa "nécessaire obligation de réserve". Des propos partagés par Gérald Darmanin qui a déclaré sur RTL : "Je pense que quand on est nommé par le président de la République à des postes aussi importants, un devoir de réserve s'impose". 

"La diplomatie c'est une mission, la politique en est une autre", a indiqué le Premier ministre. "Nous avons demandé à Mme Royal quelle était sa position sur cette nécessaire obligation de réserve et le respect qu'elle doit à cette obligation de réserve. Elle fera sans doute valoir ses observations et nous aurons l'occasion de prendre une décision, après avoir lu et réfléchi à ses observations", a déclaré Édouard Philippe au sujet de l'ex-candidate socialiste à la présidentielle, très critique sur la politique de l'exécutif. 

Ségolène Royal visée par une enquête préliminaire

Alors qu'elle a annoncé avoir été démise de ses fonctions, publiant une lettre lui étant adressée par deux ministères sur Facebook, une enquête préliminaire vient d'être ouverte par le parquet national financier sur ses frais d'ambassadrice des pôles. Elle est mise en cause pour avoir utilisé à des fins personnelles les fonds mis à sa disposition, notamment pour la promotion d'un de ses livres.

À lire aussi
Sibeth Ndiaye, le 18 mars 2020 coronavirus
Coronavirus : Ndiaye évoque les "enseignants qui ne travaillent pas", puis s'excuse

Ségolène Royal a réagi en déclarant sur Twitter qu'elle allait fournir "toutes les explications cet après-midi sur Facebook".

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Polémique Ségolène royal Édouard Philippe
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants