1 min de lecture Ségolène royal

Ségolène Royal visée par une enquête préliminaire du parquet national financier

Alors que Ségolène Royal a annoncé avoir été démise de ses fonctions, une enquête préliminaire vient d'être ouverte par le parquet national financier sur ses frais d'ambassadrice des pôles.

Ségolène Royal, le 14 octobre 2018
Ségolène Royal, le 14 octobre 2018 Crédit : Mario FOURMY/SIPA
IMG_5140
Sarah Rozenbaum et AFP

Cela fait plusieurs fois que le gouvernement reproche à Ségolène Royal de ne pas respecter son devoir de réserve alors qu'elle a multiplié dernièrement piques et attaques, notamment sur Twitter. 

Alors qu'elle a publié sur Facebook la lettre lui annonçant son licenciement à venir de sa mission d'ambassadrice des pôles, le parquet national financier vient d'ouvrir une enquête préliminaire concernant les frais qui lui étaient octroyés pour cette mission. Elle est mise en cause pour avoir utilisé à des fins personnelles les fonds mis à sa disposition, notamment pour la promotion d'un de ses livres.

En effet, entre toutes ses tâches, dont des apparitions médiatiques très fréquentes et son livre récemment sorti, il semble difficile qu'elle ait pu consacrer tout son temps à la fonction d'ambassadrice des pôles. Cela pose alors la question de la juste utilisation ou non des fonds consacrés à l'accomplissement de sa mission.

Le budget alloué au poste d'ambassadeur des pôles est de 100 000 euros par an et trois collaborateurs payés par le ministère des Affaires étrangères.

À lire aussi
François Hollande, le 7 mai 2019 à Paris François Hollande
Présidentielle 2022 : François Hollande tacle Ségolène Royal


Les soupçons sur l'utilisation de l'enveloppe allouée à Ségolène Royal ont débuté par des doutes émis par deux députés qui l'ont accusée de détourner les financements à son propre avantage.

Ségolène Royal a réagi en déclarant sur Twitter qu'elle allait fournir "toutes les explications cet après-midi sur Facebook".

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Ségolène royal Politique Gouvernement
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants