1. Accueil
  2. Actu
  3. Politique
  4. ÉDITO - "Ce n'est pas le renouvelable contre le nucléaire, il faut faire les deux, à fond", propose Alba Ventura
2 min de lecture

ÉDITO - "Ce n'est pas le renouvelable contre le nucléaire, il faut faire les deux, à fond", propose Alba Ventura

Alors qu'Emmanuel Macron était jeudi à Saint-Nazaire, pour faire la promotion de l'éolien en mer, Alba Ventura ne veut pas opposer nucléaire et renouvelable.

Emmanuel Macron à Saint-Nazaire le le 22 septembre 2022
Emmanuel Macron à Saint-Nazaire le le 22 septembre 2022
Crédit : STEPHANE MAHE / POOL / AFP
ÉDITO - "Ce n'est pas le renouvelable contre le nucléaire, il faut faire les deux, à fond", propose Alba Ventura
00:03:13
L'invité de RTL - Alba Ventura
Alba Ventura - édité par Guillaume Dosda

Au risque de vous bousculer un peu, je peux vous dire "Vive l’éolien en mer". Je sais bien que les Français ne sont pas très fans des éoliennes, surtout sur terre. Mais là, je vous parle de la mer. La France est un pays côtier, un pays de mers, un pays de vent, nous avons un potentiel énorme. On est aujourd'hui capable d’installer des champs d’éoliennes loin de la côte, entre 28 et 35 kilomètres, juste sur la ligne d’horizon, presque invisibles.
 

Nous sommes en train de développer des éoliennes flottantes et non plus coulées dans le béton. Vous savez, c’est une technologie qui s’améliore sans cesse. Il y a des éoliennes en mer de nouvelle génération, à partir de 15 éoliennes, elles sont capables d’alimenter sur un an, 1,5 million de foyers


En Écosse, pays où il y a plus de vent que chez nous, ils parviennent à être auto-suffisants par moments grâce à leurs éoliennes en mer.

Allier le renouvelable et le nucléaire

Ce qui m’ennuie dans ce débat, c’est que nous sommes complètement enfermés dans une bataille : c’est soit le renouvelable, soit le nucléaire. On entend dire : "Le nucléaire, c’est archaïque". Nous avons vu, sous la pression des écolos, pendant des années, le résultat.

À écouter aussi


C’est comme ça que François Hollande décide de fermer Fessenheim, c’est comme ça qu'Emmanuel Macron met 4 ans à comprendre qu’il a fait une grosse erreur, et qu’il se contredit. Nous nous retrouvons avec des réacteurs plein de corrosion qu’il faut arrêter et des centrales à charbon qu’il faut relancer. De la même manière, on entend dire : le renouvelable, ce n’est pas à notre portée. Si l’on doit conduire avec des voitures électriques et installer des pompes à chaleur, ce n’est pas avec le renouvelable que l’on y arrivera.

 
Arrêtons d’opposer l’un à l’autre, ce n’est pas le renouvelable contre le nucléaire, il faut faire les deux, à fond. Le nucléaire, c'est décarboné, ça garantit notre souveraineté, notre indépendance, mais ça va prendre 15 à 20 avant de renouveler notre parc. Pour l’éolien en mer, ça prend 6 à 7 ans. Mais il n’y a pas que l’éolien en mer, le renouvelable, c’est également le biogaz, l’hydrogène et le solaire. Là aussi, il faut y aller à fond.

Même si cela va coûter cher, c’est le prix de l’abandon du gaz et du pétrole. Et puis, c’est l’industrie de demain, ce sont les emplois de demain. Des emplois techniques, de l’ingénierie, mais aussi des emplois qui ont du sens. Je voulais vous montrer, que l’on n’est pas obligé d’être dans un camp ou dans un autre.

La rédaction vous recommande
À lire aussi

L’actualité par la rédaction de RTL dans votre boîte mail.

Grâce à votre compte RTL abonnez-vous à la newsletter RTL info pour suivre toute l'actualité au quotidien

S’abonner à la Newsletter RTL Info

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/