1. Accueil
  2. Sport
  3. Autres sports
  4. ÉDITO - Basketball : le coup de gueule d'Alba Ventura contre Thomas Heurtel
1 min de lecture

ÉDITO - Basketball : le coup de gueule d'Alba Ventura contre Thomas Heurtel

Dans son édito du jour, Alba Ventura revient sur le choix du meneur de l'équipe de France de basketball, Thomas Heurtel, de s'engager avec le club russe du Zenith Saint-Pétersbourg.

Thomas Heurtel avec le maillot de l'équipe de France à Berlin lors du dernier Euro le 16 septembre 2022
Thomas Heurtel avec le maillot de l'équipe de France à Berlin lors du dernier Euro le 16 septembre 2022
Crédit : TOBIAS SCHWARZ / AFP
ÉDITO - Basketball : le coup de gueule d'Alba Ventura contre Thomas Heurtel
00:01:36
UN POINT C'EST TOUT - Basketball : le coup de gueule d'Alba Ventura contre Thomas Heurtel
00:01:36
L'invité de RTL - Alba Ventura
Alba Ventura - édité par Guillaume Dosda

Encore un sportif déconnecté du monde ordinaire. Thomas Heurtel, le meneur des Bleus, vient de s'engager pour deux saisons avec le Zenith Saint-Pétersbourg, en Russie. C'est vrai que c'est tout à fait le moment d'aller signer avec un club russe. Bravo pour le timing ! Quand vous voyez que le joueur de tennis russe Daniil Medvedev s'est fendu, lui, d'un message de paix. Vous vous dîtes qu'il y en a un qui n'a pas tout compris.

Ce que le basketteur Thomas Heurtel a bien compris en revanche, c'est qu'en Russie, il allait être payé cinq fois plus que dans un club d'Euroligue. Cela vous fait considérer autrement le fait d'aller jouer dans un pays qui mène la guerre à son voisin et qui menace le monde entier. L'argent plutôt que de porter le maillot tricolore l'an prochain aux Championnats du monde ou aux Jeux Olympiques en 2024, drôle de mentalité.

Il n'y a pas que l'argent qui fait tache là-dedans, il y a aussi son cynisme et ses mensonges. En effet, en août dernier, la Fédération de basket a averti les joueurs : ceux qui s'engageront dans des clubs russes ou biélorusses ne seront pas sélectionnés avec les Bleus, et ce jusqu'à la fin de la guerre en Ukraine

Pour sceller ce pacte, la Fédé avait demandé à chaque joueur de signer une attestation sur l'honneur, que le meneur a signé, alors qu'il était en train de toper avec les Russes. Une attestation sur l'honneur, mais quel honneur ?

La rédaction vous recommande
À écouter aussi

L’actualité par la rédaction de RTL dans votre boîte mail.

Grâce à votre compte RTL abonnez-vous à la newsletter RTL info pour suivre toute l'actualité au quotidien

S’abonner à la Newsletter RTL Info

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/