2 min de lecture Coronavirus France

Coronavirus : Emmanuel Macron, un Président sous contraintes

ÉDITO - Emmanuel Macron a annoncé de nouvelles contraintes pour endiguer l'explosion de l'épidémie, notamment avec un couvre-feu dans de grandes métropoles. Il a été contraint de se montrer très pédagogue pour être compris, ne stigmatiser personne et faire accepter ces nouvelles restrictions.

OlivierBost_245x300 L'Edito Politique Olivier Bost iTunes RSS
>
Un Président sous contrainte Crédit Image : Capture d'écran TF1 | Crédit Média : RTL | Date :
La page de l'émission
L'Edito Politique - Olivier Bost
Olivier Bost
édité par Venantia Petillault

L’horizon s’est brusquement réduit à 6 semaines pour ceux qui vivent dans les zones sous couvre-feu. Le chef de l’État l’a fait pour que tout le monde réalise que, sans cela, nous allions vraiment perdre le contrôle de la situation.


Emmanuel Macron a été ainsi contraint mercredi 14 octobre au soir de descendre dans un niveau de détail rarement atteint pour un chef de l’État. Il a dû en quelque sorte rentrer dans l’intimité des Français, pour parler de la vie de chacun d’entre nous, de nos familles, ou de nos rencontres avec la "règle des 6". Jusqu’à nous expliquer qu’il faut ouvrir les fenêtres régulièrement, aérer... 

Emmanuel Macron en appelle au "bon sens". Il a beau avoir théorisé Jupiter et la parole suprême, parlez du quotidien n’abîme en rien à ses yeux une fonction : celle du Président, que nous avons tellement sacralisée en France.

Macron a perdu la maîtrise de l'agenda

Emmanuel Macron a bien intégré cette contrainte d’un peuple toujours en pleine défiance envers tout. En la matière, les réactions depuis mercredi soir sont à la hauteur de notre réputation. Emmanuel Macron les avait anticipées. Il a répété plusieurs fois que ses décisions n’étaient pas disproportionnées, qu’ils n’infantilisaient pas les Français

À lire aussi
Des affiches appellent à respecter la distanciation physique à l'aéroport de Roissy, pendant la crise de coronavirus Coronavirus France
Reconfinement : les frontières en dehors de l'UE fermées, "sauf exception"

"Je ne vais pas réglementer tous les comportements", a-t-il déclaré. Les nouvelles mesures de couvre-feu ne sont pas des sanctions. Hier-soir, nous avons aussi vu un Président lutter contre tous ceux qui relativisent la gravité de l’épidémie et qui occupent beaucoup les plateaux des médias.


S’il y a un maître des horloges, il s’appelle la Covid-19, reconnait même le chef de l’État. Le virus impose une temporalité incertaine. Le plan de relance et la transition écologique se feront, assure Emmanuel Macron. Mais la réforme des retraites ou même les élections régionales attendront probablement

Le seul horizon que peut nous donner Emmanuel Macron, c’est le rêve d’une fraternité retrouvée, d’une Nation plus unie après cette épreuve du Covid. C’est beau comme une promesse de campagne…

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Coronavirus France Coronavirus Épidémie
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants