5 min de lecture Cyril Lignac

Journée internationale de la cuisine italienne : 4 recettes de Cyril Lignac pour se régaler

Le 17 janvier, c'est la Journée internationale de la cuisine italienne, qui est en Italie le jour de la fête de Sant’Antonio Abate, le Saint Patron des animaux, des bouchers et du salami.

Le 17 janvier, c'est la Journée internationale de la cuisine italienne
Le 17 janvier, c'est la Journée internationale de la cuisine italienne Crédit : Roberto Valdivia /Unsplash
Capucine Trollion
Capucine Trollion
Journaliste RTL

Si vous avez besoin d'une bonne raison pour manger un plat de "pasta" ou une pizza ce dimanche, ne cherchez plus. C'est l'occasion de célébrer la Journée internationale de la cuisine italienne, fêtée le 17 janvier le jour de la fête catholique consacrée à Sant’Antonio Abate, le Saint Patron des animaux, des bouchers et du salami.

La cuisine italienne fait partie intégrante de notre quotidien et cela quel que ce soit nos niveaux derrière les fourneaux. Pour vous régaler, voyager sans bouger de votre canapé et oublier un temps le coronavirus, les masques, en savourant un plat ou un dessert italien, découvrez ces 4 recettes de Cyril Lignac.

Des traditionnelles pizza et sauce bolognaise, apprenez aussi à concocter une escalope milanaise ou encore à réaliser un panettone pour un petit déjeuner tout en douceur et en gourmandise. C'est vous les chefs, alors amusez-vous et bonne Journée internationale de la cuisine italienne !

1. Une pizza maison bien moelleuse

Le secret pour faire la pizza, c’est de la faire la veille. Mélanger la levure fraiche, du sel, de l’eau et de la farine, on forme la pâte et on laisse une nuit au frais. On sort la pâte un quart d’heure avant de l’étaler. On peut aussi demander 200g de pâte à pain au boulanger le jour même pour l’étaler et on compose sa pizza. Déposer sur une plaque ronde, que l’on va mettre sur la plaque au chaud.

À lire aussi
fruits et légumes
Les secrets de Cyril Lignac pour cuisiner des chouquettes moelleuses

Cyril Lignac aime sa pizza avec de petits cubes de fromage italien comme la fontina, mais on peut mettre aussi du reblochon, dessus un peu de ricotta ou de la sauce tomate. On met à cuire dans un four bien chaud à 250°C avec une plaque à pâtisserie retournée qui est déjà chaude dans le four.

Quand on veut faire une pizza avec des légumes, il recommande de les cuire à l’avance pour les déposer en fin de cuisson, assaisonner avec une petite vinaigrette citronnée. Puis on ajoute le parmesan râpé.

2. Une escalope milanaise croustillante

On assaisonne d'abord la viande, sel poivre, avant de la passer dans la farine (qui peut être de la farine de riz ou tout autre farine en cas d'intolérance au gluten). On trempe ensuite le tout dans des œufs battus en omelette et dans la chapelure. Il est possible de tout simplement acheter la chapelure déjà prête ou d'utiliser du pain de mie que l'on fera bien sécher au préalable pour avoir un côté un peu plus sucré et auquel on peut également ajouter un peu de poudre de parmesan pour lui donner plus de parfum. 

Le secret d'une bonne escalope milanaise arrive ensuite. Il faut sortir la viande avant de la faire cuire pour qu'elle soit à température ambiante, faire chauffer de l'huile avec une noisette de beurre demi-sel et éventuellement de l'ail ou du thym. L'escalope doit cuire des deux côtés et être bien croustillante.


Pour l'accompagner, rien de tel qu'une petite salade caprese, tomates, mozzarella, huile d'olive ou une assiette de pennes à la sauce tomate. Et ceux qui préfèreront une alliance entre l'Italie et la France peuvent se tourner vers les pommes de terre de Noirmoutier qui feront largement l'affaire.

3. Une sauce bolognaise pleine de saveurs

Le chef vous livre ses secrets pour une sauce bolognaise réussie (Image d'illustration).
Le chef vous livre ses secrets pour une sauce bolognaise réussie (Image d'illustration). Crédit : Angèle J. / Pexels

Le premier secret pour réaliser une bonne sauce bolognaise maison, c'est de prendre une bonne cocotte. Cyril Lignac choisit de son côté une cocotte en fonte dans laquelle il met de l'huile d'olive. Il coupe des oignons et les fait rissoler à l'intérieur. Il ajoute ensuite des carottes et des champignons de Paris émincés. Après, on assaisonne avec un peu de thym, mais on peut aussi mettre une branche de laurier. On laisse ainsi caraméliser avant d'ajouter la viande hachée.

Concernant la viande, il y a deux solutions : soit on achète directement de la viande de boeuf hachée, soit on veut que ça soit un peu plus tendre et on peut mélanger deux viandes : le veau et le boeuf. Cela permet d'avoir un mélange beaucoup plus moelleux. Plus il y a de gras et plus la préparation est moelleuse. On ajoute ensuite de l'ail et du basilic.


On laisse ensuite la préparation cuire dix minutes afin que le jus de la viande sorte pour le faire réduire et qu'il s'évapore. On ajoute ensuite du vin rouge et de la sauce tomate et on laisse mijoter. Le chef Lignac aime bien y ajouter du lard de Colonnata, c'est un lard italien laissé reposé six mois qui est très goûteux.

4. Un panettone pour un bon petit déjeuner

On prend un bol de robot avec le crochet, on met 250 grammes de farine, un sachet de levure de boulanger - on va demander au boulanger de la levure biologique. On la mélange avec un tout petit peu d'eau pour la détendre. On verse à l'intérieur de la farine avec le sucre, 120 grammes de beurre coupé en petits cubes, 4 œufs et une pincée de sel. On pétrit, ça nous fait une pâte. On pétrit pendant 10 minutes il faut qu'elle soit bien élastique et qu'elle se décroche du crochet. Ensuite, on la dépose dans un endroit chaud. Comme la brioche, elle va pousser.

Des panettones (illustration).
Des panettones (illustration). Crédit : Astrid Stawiarz / GETTY IMAGES NORTH AMERICA / Getty Images via AFP

Une fois qu'elle a bien poussé. On la "dégaze" avec la main. Et là, on y ajoute de l'orange confite, du cédrat, des raisins secs, des pépites de chocolat. Ensuite, on façonne la boule, on beurre dessus, on l'entaille pour faire le son petit décor. On la relaisse gonfler une bonne heure et ensuite, on la cuit au four. Alors, il y a deux cuissons. Il faut vraiment qu'elle soit bien développée. On l'incube pendant 10 minutes à 180 degrés pour faire la croûte et ensuite on baisse à 150 degrés pendant 40 minutes.


Ensuite, ajoutez un petit peu de beurre, un petit peu de miel et on la conserve dans un petit torchon. On peut mettre du sucre dessus et des petits morceaux de sucre et on la mange. C'est moelleux. On peut le napper de confiture - plutôt abricot - ou saupoudrer d'un peu de cacao aussi. On peut aussi mettre des fruits secs, donc de la noisette, de la pistache, des noix. Après, vous y mettez ce que vous voulez et vous le customisez à votre manière. Pour le conserver, on le met dans un petit torchon et à l'extérieur, pas dans le frigo - surtout pas dans le frigo.

Bonus : des oeufs brouillés au mascarpone

Normalement les œufs brouillés, on stoppe la cuisson avec de la crème liquide. On peut les arrêter avec de la crème fouettée et à ce moment-là, rajouter une petite cuillère de mascarpone, ça les rend très crémeux. On peut aussi s'en servir dans des macarons. On prend de la confiture, une pâte à tartiner ou du praliné, qu'on mélange avec du mascarpone pour faire cette pâte qui va à l'intérieur des macarons.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Cyril Lignac Italie Gastronomie
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants