2 min de lecture Alimentation

Les conseils de Michel Cymes pour changer de régime alimentaire

Lorsque l'on décide de changer de régime alimentaire, il est nécessaire de le faire progressivement, afin de ne pas brusquer notre organisme.

Michel Cymes Ça va Beaucoup Mieux Michel Cymes iTunes RSS
>
Les conseils de Michel Cymes pour changer de régime alimentaire Crédit Image : GILE MICHEL/SIPA | Crédit Média : RTL | Date :
La page de l'émission
CYMES_245300
Michel Cymes édité par Marie Gingault

Ce mardi 12 janvier, penchons-nous sur l'alimentation, en particulier pour ceux qui veulent changer leur régime alimentaire. Ce faisant, on s'intéresse à la flore digestive, plus communément appelée microbiote. Nous disposons de quelque 100.000 milliards de bonnes bactéries, qui interviennent dans notre processus de digestion et protègent notre système sanguin de l'intrusion de microbes. 

Ces bactéries contribuent à doper notre système immunitaire et à éloigner la menace que constituent les maladies chroniques, comme le diabète, l'obésité, le stress ou les allergies. Mais, encore faut-il, pour que tout cela soit efficace, ne pas manger n'importe quoi. 

S'il est évidemment conseillé de fuir la malbouffe de manière générale et les produits alimentaires transformés, il existe à l'inverse des aliments connus pour être de bons alliés pour notre microbiote. Parmi eux : la choucroute, les laits fermentés, l'avoine, les herbes, les épices et enfin la chicorée. Il s'agit d'une liste non exhaustive. L'artichaut, la banane ou la rhubarbe sont également très bons. 

Prendre le temps de manger

À partir du moment où vous vous décidez à changer de régime alimentaire, il faut éviter de le faire trop brusquement, sinon vous risquez de ne pas supporter et de revenir rapidement aux mauvaises habitudes. Si votre organisme n'aime pas la nouveauté, il faut l'habituer de manière progressive. 

À lire aussi
Ludovic effectue sa tournée dans le village de Sauvessanges (Puy-de-Dôme) commerce
Puy-de-Dôme : à la rencontre de Ludovic, un commerçant itinérant

Si vous décidez de privilégier les aliments céréaliers complets, qui sont riches en fibres, n'en faites pas tout de suite une religion. Misez d'abord sur un seul aliment complet. Quand votre organisme s'y sera habitué, vous en introduisez un deuxième, puis un troisième. Si cela prend quinze jours entre chaque nouvel aliment, ce n'est pas grave. 

Par ailleurs, si votre intestin vous semble facilement irritable, soyez charitable et donnez-lui des céréales à fibres douces comme l'avoine, l'orge, le seigle ou le sarrasin, plutôt que du boulgour, de l'épeautre ou des pâtes au blé entier. Dernière chose : quoi que vous mangiez, prenez le temps de le faire. Un repas digne de ce nom ne se prend pas en moins de 20 minutes, donc prenez le temps de mastiquer jusqu'à transformer en bouillie ce que vous avalez. Cela vaut pour tous et tout le temps, mais encore plus lors d'un changement de régime alimentaire.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Alimentation Cuisine Conseils
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants