1. Accueil
  2. Actu
  3. Justice et faits divers
  4. Pourquoi Didier Raoult est-il visé par une plainte de l'Ordre des médecins ?
2 min de lecture

Pourquoi Didier Raoult est-il visé par une plainte de l'Ordre des médecins ?

Une plainte a été déposée début décembre contre six médecins par l'Ordre des médecins. Didier Raoult est visé, mais aussi Christian Perronne ou encore Henri Joyeux.

Le professeur Didier Raoult, à Marseille, le 27 août 2020
Le professeur Didier Raoult, à Marseille, le 27 août 2020
Crédit : Christophe SIMON / AFP
Paul Turban

Didier Raoult, Christian Perronne ou encore Henri Joyeux sont-ils allés trop loin dans leurs déclarations sur le coronavirus ? La promotion de l'hydroxychloroquine et son utilisation pendant l'épidémie de Covid-19 ont-elles été illégales ? Si le Conseil de l'Ordre des médecins n'a pas précisé les griefs, il a confirmé avoir porté plainte contre les Pr Didier Raoult, Christian Perronne et Henri Joyeux, ainsi que contre les Dr Nicole Delépine, Nicolas Zeller et Hélène Rezeau-Frantz

Selon l'Agence APMNews, citée par l'AFP, le Conseil de l'Ordre a examiné début décembre une série de plaintes ou de signalements visant des médecins, pour des faits ou propos tenus publiquement sur la pandémie de coronavirus. Elle a décidé de saisir les chambres disciplinaires de première instance de plaintes, ou de s'associer à une plainte en cours à l'égard de six médecins. 

Cela laisse donc imaginer ce qui peut être reprochés aux différents prévenus. Le Pr Raoult a déjà fait l'objet de plaintes, notamment pour charlatanisme. Un mot fort, mais qui correspond, selon le Code de déontologie de l'ordre, a "proposer aux malades ou à leur entourage comme salutaire ou sans danger, un remède ou un procédé illusoire ou insuffisamment éprouvé." Il s'agit dans ce cas de l'hydroxychloroquine, dont l'efficacité n'a pas été prouvée. 

À regarder

Coronavirus : pourquoi Didier Raoult est accusé de charlatanisme ?
02:46

Didier Raoult a aussi fait l'objet d'une plainte par la Société de pathologie infectieuse de langue française (SPILF) en juillet dernier auprès du Conseil départemental de l'Ordre des médecins des Bouches-du-Rhône. Il lui reprochait, en plus de l'usage de l'hydroxychloroquine, des propos infondées sur l'épidémie, des déclarations peu confraternelles, ou encore une possible illégalité de ses essais cliniquescette dernière question faisant l'objet d'une enquête de l'Agence du médicament

À lire aussi

En ce qui concerne l'infectiologue Christian Perrone, l'Assistance publique - Hôpitaux de Paris (AP-HP) a annoncé avoir mis fin à ses fonctions, pour avoir notamment affirmé que les malades du Covid représentaient une aubaine financière pour les médecins et également pour des propos polémiques autour de l'hydroxychloroquine. 

Enfin, les Dr Nicole Delépine, Nicolas Zeller et Hélène Rezeau-Frantz ont aussi tenu des propos très décriés sur le coronavirus, ce qui pourrait justifier la plainte de l'Ordre des médecins. 

La rédaction vous recommande

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/