1 min de lecture Épidémie

Coronavirus : une étude montre l'inefficacité de l'hydroxychloroquine

VU DANS LA PRESSE - Une méta-analyse confirme l'inefficacité de l'hydroxychloroquine dans le traitement de la Covid-19, et sa dangerosité quand elle est associée à l'azithromycine.

Une étude française de l'INSERM nie toute l'utilité de l'hydroxychloroquine
Une étude française de l'INSERM nie toute l'utilité de l'hydroxychloroquine Crédit : GERARD JULIEN / AFP
Venantia
Venantia Petillault

Les débats autour de l'hydroxychloroquine pour traiter le Covid-19 ne sont pas prêts de s'essouffler. Ce jeudi 27 août, une étude française de l'INSERM nie toute l'utilité de ce traitement.

En effet, la revue Clinical Microbiology and Infection a réuni les conclusions de 29 études parues précédemment, qui se sont elles-mêmes appuyées sur 12.000 patients et la conclusion est sans appel : il n'y pas de résultat. "L’hydroxychloroquine seule n’est pas efficace dans le traitement des patients, et la combinaison d’hydroxychloroquine et d’azithromycine augmente le risque de mortalité”, explique son auteur principal, Thibault Fiolet, épidémiologiste et doctorant en santé publique à l'Inserm-Université Paris Saclay.

Ce constat remet donc en cause les théories du Professeur Didier Raoult qui, depuis le début de l'épidémie, n'a cessé de défendre ce traitement, rappelle Le Huffington Post. Ainsi, la prise du médicament seul offrirait les mêmes chances de guérison aux patients qui le reçoivent qu’à ceux à qui l’on a administré d’autres traitements.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Épidémie Coronavirus Sciences
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants