1. Accueil
  2. Actu
  3. International
  4. États-Unis : d'après Trump, le coronavirus aurait été inventé pour qu'il perde les élections
1 min de lecture

États-Unis : d'après Trump, le coronavirus aurait été inventé pour qu'il perde les élections

Le président américain a partagé sur Twitter une vidéo complotiste qui remet en question les résultats de l'élection présidentielle. Elle avance que la pandémie a été inventée pour déloger Trump de la Maison Blanche.

Le président américain Donald Trump lève le poing à la fin d'un rassemblement pour soutenir les candidats républicains au Sénat à l'aéroport régional de Valdosta à Valdosta, en Géorgie, le 5 décembre 2020.
Le président américain Donald Trump lève le poing à la fin d'un rassemblement pour soutenir les candidats républicains au Sénat à l'aéroport régional de Valdosta à Valdosta, en Géorgie, le 5 décembre 2020.
Crédit : Andrew CABALLERO-REYNOLDS / AFP
Florise Vaubien

Donald Trump continue de remettre en question la présidentielle américaine et l'élection du 46ème président des États-Unis Joe Biden. Cette fois, le milliardaire à la Maison Blanche sous-entend que la pandémie de coronavirus aurait été inventée pour le déloger du pouvoir. 

Sur sa page, le président a retweeté une vidéo complotiste postée le 20 décembre par le compte @a17time qui assure que le candidat démocrate était "protégé" et que l'épidémie relève d'une véritable machination. Sur le ton de la défiance, celle-ci s'ouvre en lançant "Commencez avec un virus, importez-le en Amérique, parlez-en sans arrêt, appelez des gouverneurs, mettez des patients dans des maisons de retraite, tuez des milliers, blâmez le président, continuez à blâmer, blâmez encore plus". 

"Tuer l'économie, pousser le vote par correspondance, attiser une guerre raciale, appeler à la violence" et "choisir un candidat... Non pas elle", raconte la voix off sur des plans de Tulsi Gabbard. Puis des images de Joe Biden apparaissent et le narrateur déclare : "Oui, ça c'est mieux", tandis que la bande sonore joue le titre No Church in the Wild de Kanye West et Jay-Z. 

La vidéo, épinglée comme contenu contesté sur le réseau social, a été vue plus de 370.000 fois et a été retweetée plus de 20.000 fois. Le montage reprend la plupart des revendications du président américain y compris les allégations de fraudes aux élections et se termine par cette déclaration : "Le monde... C'est aussi simple que ça".

La rédaction vous recommande

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/