2 min de lecture Faits divers

Disparition de Magali Blandin : l’enquête révèle un contexte familial compliqué

VU DANS LA PRESSE - Alors que les autorités cherchent encore des traces de Magali Blandin, mère de quatre enfants disparue le 11 février dernier, les enquêteurs se penchent sur sa séparation houleuse avec son conjoint.

Des gendarmes et volontaires fouillent les environs de Montefort-sur-Meu, près de Rennes le 19 février 2021, à la recherche de Magali Blandin, mère de quatre enfants disparue.
Des gendarmes et volontaires fouillent les environs de Montefort-sur-Meu, près de Rennes le 19 février 2021, à la recherche de Magali Blandin, mère de quatre enfants disparue. Crédit : DAMIEN MEYER / AFP
Sarah Belien
Sarah Belien
Journaliste RTL

Toujours aucune trace de Magali Blandin malgré des jours d'intenses recherches. Près de 10 jours après la disparition de cette mère de famille de 42 ans à Montfort-sur-Meu (Ille-et-Villaine) près de Rennes, l'enquête piétine. Disparition volontaire, enlèvement... Les autorités n'écartent aucune piste. Elles s'intéressent par ailleurs au contexte familial de Magali Blandin.

En effet, cette mère de famille avait emménagé depuis peu à Montfort-sur-Meu après avoir quitté le domicile familial de Montauban-de-Bretagne en septembre, où ses quatre enfants vivent avec leur père. D'après les informations de France Bleu Armorique, Magali Blandin "avait déposé plainte pour violences conjugales" en indiquant "qu'elle-même avait pu se montrer violente", a indiqué le parquet de Rennes. Une affaire qui avait rapidement été classée sans suite.

Puis des questions financières et de garde des enfants n'ont fait qu'aggraver les tensions. Toujours selon nos confrères de France Bleu, les enquêteurs ont pu retrouver un mail que Magali Blandin voulait envoyer à son mari, portant sur l'organisation des gardes, le week-end avant sa disparition. Autre élément, la mère de famille s'était également entretenue avec ses aînés la veille, lors d'une conversation téléphonique tendue.

Aucun indice permettant de suspecter le mari

Si tout pourrait porter à suspecter son ex-conjoint, le parquet de Rennes affirme que "des vérifications ont été faites auprès du mari, mais elles n'ont révélé, en l'état, aucun élément l'associant à cette disparition ou laissant penser à sa présence à Montfort-sur-Meu au moment des faits".

Autre fait troublant précise France Bleu, Magali Blandin avait rendez-vous chez son psychologue le jour de sa disparition. Rendez-vous auquel elle ne s'est pas rendue. Son téléphone a été géolocalisé pour la dernière fois près du cours d'eau Le Garun, dans le bocage. Le lendemain, c'est une collègue de travail qui a signalé sa disparition, car Magali Blandin était absente et n'était pas allée chercher ses enfants à l'école.

À lire aussi
noyade
Rennes : de retour de soirée, il veut sauver un ami et meurt noyé

Une information judicaire va être ouverte lundi 22 février pour tenter de faire toute la lumière dans cette affaire.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Faits divers Police Enquête
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants