2 min de lecture Coronavirus États-Unis

Présidentielle américaine : que va changer la contamination de Trump ?

À moins d'un mois du scrutin, le clan Trump espère que l'hospitalisation du président américain, positif à la Covid-19 et distancé dans les sondages, lui permette de démontrer sa force aux électeurs.

Une lettre d'Amérique Un Air d'Amérique Philippe Corbé iTunes RSS
>
Présidentielle américaine (J-29) : que va changer la contamination de Trump ? Crédit Image : ALEX EDELMAN / AFP | Crédit Média : RTL | Date :
La page de l'émission
Philippe Corbé
Philippe Corbé
édité par Quentin Marchal

Les États-Unis suivent depuis trois jours l‘état de santé du président Donald Trump, qui espère pouvoir sortir retourner à la Maison Blanche ce lundi 5 octobre, après une brève sortie en voiture pour saluer ses partisans devant l’hôpital. À 29 jours de l’élection, il est légitime de se demander ce que cette contamination peut changer dans l’élection.

Le scénario idéal, espéré par le clan Trump, ce serait que le président retrouve rapidement le chemin de la campagne et puisse participer au second débat dans 10 jours, face à son adversaire démocrate Joe Biden. Ses partisans rêvent d'ailleurs que cet épisode soit un électrochoc pour relancer sa campagne. 

Ses conseillers, sa famille, des animateurs de FOX News, essayent d’installer l’idée que cette épreuve démontre sa force, qu’il est en train de terrasser la Covid-19, et qu’il est donc le mieux placé pour aider l’Amérique à combattre le virus. Son hospitalisation serait-elle donc un tournant dans la course à la Maison Blanche ?

Des sondages catégoriques

Avant même son hospitalisation, le moteur de la campagne de Donald Trump était en train de caler. Le premier sondage solide mené après le débat pour NBC et le Wall Street Journal montre que les intentions de vote du président dégringolent, à 39%, soit 14 points de retard sur Biden, à 53%. La vague précédente du même sondage donnait 8 points d’écart entre les deux candidats, il y a deux semaines . 

À lire aussi
Donald Trump à la Maison-Blanche, le jeudi 1er octobre 2020. Coronavirus États-Unis
Coronavirus : le déficit budgétaire américain a triplé

S'il faut regarder cette arithmétique avec beaucoup de prudence, la tendance montre que le bateau Trump était déjà distancé par celui de Biden, mais désormais, en plus du vent de face, il prend l’eau.

Pour que sa maladie change la dynamique de la course, il faudrait qu’il bénéficie cette image de force, et en même espérer que cette épreuve adoucisse son image, ou en tout cas que ceux qu’il a déçu selon les sondages aient un peu plus d’indulgence pour lui. Sauf que les sondages depuis des mois sont clairs : ce sont surtout les seniors et les femmes qui se détournent de lui. 

Dans le sondage pour NBC et le Wall Street Journal, il a 27 points de retard chez les femmes, qui lui reproche de ne pas avoir pris au sérieux cette pandémie qui les inquiète.
Depuis le début de l’année, le clan Trump redoute que l’élection se joue sur la pandémie, car dans ce cas, l'hypothèse d'une victoire relève du néant. D'où le fait que l’espoir que son hospitalisation Covid puisse relancer sa campagne est assez optimiste.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Coronavirus États-Unis Coronavirus Donald Trump
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants