3 min de lecture People

Mort de George Floyd : Serena Williams, Ariana Grande... Les stars se mobilisent

Depuis la mort de George Floyd lors de son interpellation lundi 25 mai à Minneapolis (Minnesota), les stars se joignent aux anonymes dans le combat contre les violences policières et le racisme aux États-Unis.

Serena Williams à Wimbledon, le 9 juillet 2019
Serena Williams à Wimbledon, le 9 juillet 2019 Crédit : Daniel LEAL-OLIVAS / AFP
Marie Zafimehy
Marie Zafimehy

#JusticeForGeorge. Depuis la mort de George Floyd, le hashtag de soutien à la mobilisation contre les violences policières racistes aux États-Unis se multiplie sur les réseaux sociaux. Parmi les utilisatrices et utilisateurs qui s'en sont saisi, beaucoup de célébrités prennent position en faveur des manifestations qui embrasent le pays depuis plusieurs jours et contre la politique du président Donald Trump.

Dès le mercredi 27 mai, John Boyega, star des derniers épisodes de la saga Star Wars s'est exprimé sur les réseaux sociaux. "Ça fait juste mal. J'ai l'impression que c'est un cycle infini. Les meurtriers doivent être sévèrement poursuivis."

Deux jours auparavant, George Floyd un Américain noir de 46 ans s'était fait interpeller par deux agents de police à Minneapolis (Minnesota). Une vidéo tournée lors de son arrestation le montre à terre, un des agents le maintenant au sol avec son genou appuyé sur sa nuque. "Je ne peux plus respirer", articule George Floyd sur les images. Il est décédé quelques minutes après. Face aux protestations, le policier en question a été inculpé et placé en détention provisoire.

Cette phrase - "Je ne peux plus respirer" - est devenue le slogan de la lutte contre les violences policières racistes aux États-Unis. En 2014, Eric Garner, lui aussi tué lors d'une interpellation avait prononcé ces mêmes mots à destination du policier qui lui pressait la nuque. Depuis la mort de George Floyd, cette phrase a été reprise par de nombreuses célébrités aussi sur les réseaux sociaux comme Kim Kardashian, et une campagne de soutien éponyme a été lancée et relayée notamment par la chanteuse Beyoncé.

À lire aussi
Le rappeur Kanye West élections américaines
Présidentielle américaine : le rappeur Kanye West se déclare candidat

Vanessa Bryant, veuve du basketteur Kobe Bryant a elle posté une photo de son défunt mari sur Instagram : on le voit porter un t-shirt affublé de la phrase "Je ne peux respirer". "Mon mari a porté ce t-shirt il y a des années et voilà que nous y sommes une fois de plus", a-t-elle écrit en légende du cliché. Plusieurs sportifs et sportives noirs ont par ailleurs apporté leur soutien à la famille de George Floyd et à leur communauté : Lewis Hamilton, mais aussi Serena Williams et Michael Jordan.

Pétitions et manifestations

Sur les réseaux sociaux, les stars relaient aussi les liens de pétitions en soutien au mouvement #BlackLivesMatterdestinées au gouvernement ou à la famille de George Floyd. C'est le cas d'Ariana Grande par exemple. La chanteuse a par ailleurs participé aux manifestations de Beverly Hills en Californie. Et elle n'était pas la seule à se mobiliser "In real life" ("dans la vie réelle") : comme le rapporte BFMTV, la chanteuse Halsey ou encore la mannequin Emily Ratajkowski se sont jointes aux manifestants.

Sans dire si elle avait participé aux manifestations, la mannequin Chrissy Teigen a elle annoncé qu'elle prévoyait de payer un total 100.000 dollars de caution pour libérer les personnes interpellées. "Allez, je monte à 200.000 dollars", a-t-elle tweeté plus tard. La présentatrice télé a publié depuis une série de tweets plus ou moins virulents au sujet des manifestations et du racisme aux États-Unis. "Bref, j'emmerde Trump et on continue. Restez saufs, hydratez-vous, portez votre masque et encore une fois, j'emmerde Donald Trump".

La chanteuse Taylor Swift a elle aussi dénoncé la politique de Donald Trump. "Après avoir attisé le feu de la suprématie blanche et du racisme pendant toute votre présidence, vous avez l'audace de vous sentir supérieur avant de menacer d'user de la violence ?" a-t-elle interrogé le président sur Twitter vendredi 29 mai. Donald Trump venait alors de se faire censurer par le réseau social pour apologie de la violence après y avoir écrit : "Quand le pillage commence, les tirs commencent".

En France, le footballeur Kylian Mbappé a publié dimanche soir un tweet avec le simple hashtag #JusticeForGeorge. En réponse à son message, plusieurs internautes lui ont reproché son manque d'engagement lorsqu'il s'agit de violences policières en France. "Si tu es sincère c'est le 2 juin", lui a répondu l'un d'entre eux en partageant le lien d'un appel à manifester du collectif La Vérité pour Adama. Adama Traoré, était mort lors d'une interpellation policière en 2016. Depuis, sa soeur, Assa Traoré, se bat pour que la lumière soit faite sur la mort de son frère.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
People Taylor Swift Serena Williams
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants