2 min de lecture Animaux

Mexique : un bébé tigre baptisé "Covid" est né le mois dernier

Un tigrillon est né dans un zoo de l'est du Mexique, "un cadeau incroyable." Il a été baptisé du nom du virus responsable d'une pandémie dévastatrice, comme "une lueur d'espoir."

Le petit tigre "Covid", né en mars 2019, au Mexique
Le petit tigre "Covid", né en mars 2019, au Mexique Crédit : VICTORIA RAZO / AFP
signature paul turban
Paul Turban et AFP

C'est une petite bête déjà féroce, mais bien moins que celui dont elle porte le nom. Un zoo privé de l'est du Mexique a décidé d'appeler un petit tigrillon, né le 25 mars dernier, "Covid", du nom du nouveau coronavirus responsable de la pandémie actuelle.

"La naissance de Covid est un cadeau incroyable pour notre zoo, a confié la vétérinaire du zoo, Kitzia Rodríguez, à l'AFP. Avec ce qui se passe en ce moment, ce tigre est une lueur d'espoir." L'animal est né dans un zoo familial, Bio Zoo, à Cordoba, dans l’État de Veracruz, à l'est de Mexico.

Pour Gonzalo Rodríguez, propriétaire du zoo, la proposition de sa fille de baptiser ainsi le jeune félin vise à sensibiliser les consciences à l'écologie. "C'est un nom plein d'espoir, d'un virus qui est venu nous enseigner à prendre soin de nous, qui certes fait du mal, mais nous apprend à aussi à réfléchir" sur la nécessité de préserver la planète, estime-t-il.

Le tigrillon du Bengale est né en pleine pandémie mais se trouve en parfaite santé. "Pour dire vrai, il est né très fort, assez grand, bien que personne au zoo ne se soit rendu compte que sa mère le portait", se souvient le vétérinaire.

À lire aussi
Un golden retriever (illustration) Coronavirus États-Unis
Aux États-Unis, un hôpital recrute un chien pour réconforter les soignants

Ces deux parents sont des tigres venus de cirques. Ils ont été élevés par la famille Rodríguez. Güera, la mère de Covid, était réputée pour ne pas pouvoir tomber enceinte à cause d'un sérieux problème de bassin

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Animaux Coronavirus Mexique
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants