2 min de lecture Coronavirus

Coronavirus : l'humain peut-il transmettre le Covid-19 aux animaux ?

VU DANS LA PRESSE - Ces dernières semaines, plusieurs cas d'animaux contaminés par le Covid-19 ont été recensés dans le monde. Si de nombreuses études sont menées sur le sujet, l'origine de l'infection reste indéterminée.

Animaux de compagnie  le comportement du chat et du chien
Animaux de compagnie le comportement du chat et du chien
Charles Deluermoz

Les contaminations d'animaux au Covid-19 se multiplient dans le monde. Après plusieurs cas recensés en Chine, à Hong Kong ou encore en Belgique, un zoo du Bronx, à New York, annonçait dimanche 5 avril qu'un de ses tigres avait été testé positif au Covid-19 . Trois autres tigres et trois lions du zoo présentent également des "symptômes respiratoires" et, selon le parc, ces félins auraient "été infectés par une personne qui s’occupait d’eux". 

Mais ces cas sont-ils vraiment nombreux ? Sait-on si un être humain peut contaminer un animal ? Comme l'explique Libération, des milliers de tests de dépistage ont été menés en Chine, à Hong Kong ou aux États-Unis sur des animaux qui avaient été en contact prolongé avec des humains contaminés par le Covid-19. Et seulement deux chiens et un chat ont été testés positifs à Hong Kong, ainsi que onze chats à Wuhan, en Chine. 

À Hong Kong, des tests sanguins menés sur le premier chien ont permis de constater une réaction immunitaire spécifique à l'infection. Toutefois, si l'animal ne présentait aucun symptôme suspect, l'analyse génétique du virus comparée avec les échantillons issus de sa propriétaire suggèrent une contamination par l'homme.

"Pas de preuves" de contamination

Pour le second chien, le virus a été détecté dans des prélèvements nasaux et l’animal, bien que placé en quarantaine avec un second chien, est resté le seul contaminé. Concernant le chat, il ne présentait pas de symptôme infectieux et "les échantillons de cavité buccale, nasale et rectale ont été testés positifs", selon les autorités sanitaires de Hong Kong.

À lire aussi
Forêt (illustration) coronavirus
Coronavirus : des députés demandent un plan de soutien à l'industrie du bois

En Chine, une étude menée sur 102 chats a révélé la présence d'anticorps qui trahissent une réaction à l'infection chez onze d'entre eux. Par ailleurs, le taux d'anticorps était le plus élevé chez trois chats qui appartenaient à des personnes contaminées. Aussi, selon les résultats d’expériences menées en laboratoire, le virus pourrait se transmettre entre chats et pourrait infecter les furets mais il lui serait très difficile de se répliquer chez les chiens, les canards, les poules et les cochons. 

Néanmoins, comme le précise Libération,"il n'existe actuellement aucune preuve que les animaux de compagnie ou d’élevage puissent contaminer l’homme". De même, l'Organisation mondiale de la santé animale rappelle qu'il "n'est pas justifié de prendre des mesures à l’encontre des animaux de compagnie qui pourraient compromettre leur bien-être". Aussi, pour mieux s'y retrouver, des associations de vétérinaires telles que l’AFVAC, le Formavet ou le collectif Zétérinaires rassemblent les études menées sur le sujet.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Coronavirus Santé Animaux
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants