1. Accueil
  2. Actu
  3. International
  4. Les infos de 18h - Guerre en Ukraine : à Boutcha, Zelensky dénonce "un génocide"
2 min de lecture

Les infos de 18h - Guerre en Ukraine : à Boutcha, Zelensky dénonce "un génocide"

Après la découverte de centaine de civils tués, le président ukrainien s'est rendu dans cette ville au nord-ouest de Kiev et parle de "crimes de guerre" et de "génocide".

Le président ukrainien à Boutcha, lundi 4 avril.
Le président ukrainien à Boutcha, lundi 4 avril.
Crédit : RONALDO SCHEMIDT / AFP
Les infos de 18h - Guerre en Ukraine : à Boutcha, Zelensky dénonce "un génocide"
00:13:39
Le journal RTL de 18h du 04 avril 2022
00:13:39
Bénédicte Tassart - édité par Aurore Briffod

Volodymyr Zelensky a fait le déplacement. Entouré de militaires, équipé d'un gilet pare-balles, le président ukrainien s'est rendu à Boutcha. Dans cette banlieue de Kiev, les corps sans vie de dizaines de civils ont été découverts jonchant les rues. La ville était sous contrôle russe depuis plusieurs semaines jusqu'au départ des militaires il y a quelques jours. Volodymyr Zelensky a pris la parole au milieu des décombres : "Des milliers de personnes ont été tuées et torturées, avec des membres coupés. Des femmes ont été violées et des enfants tués. Ce sont des crimes de guerre que les Russes ont commis. Ce sera reconnu par le monde entier comme un génocide."  

Le camp adverse rejette toute responsabilité et accuse même les Ukrainiens de "mise en scène"Sergueï Lavrov, le ministre russe des Affaires étrangères a expliqué : "Les troupes russes ont évacué la ville entièrement le 30 mars. Le 31 mars, le maire de la ville a déclaré triomphalement que tout allait bien." Selon lui, les Ukrainiens ont organisé une mise en scène dans "un but anti-russe". 

Après la découverte de ce massacre, la communauté internationale n'a pas tardé à réagir et condamner ces violences. Une rencontre entre les différents  ambassadeurs de l'Union européenne est prévue cette semaine et de nouvelles sanctions devraient être annoncées. Emmanuel Macron a indiqué être en faveur d'un embargo sur le pétrole et le charbon russe. La question du gaz reste toujours compliquée, notamment pour l'Allemagne. 

À écouter également dans ce journal

Vague de froid - Alors que la nuit de dimanche à lundi est la nuit d'avril la plus froide enregistrée par Météo France depuis 1947, les viticulteurs et arboriculteurs ont fait leur maximum pour préserver leurs cultures. Souvent en vain, le gel des derniers jours a déjà fait de nombreux dégâts sur les arbres fruitiers.

À écouter aussi

Climat - Un troisième rapport des experts du climat de l'ONU (Giec) a été publié ce lundi 4 avril et celui-ci ne laisse guère de place au doute. sans une réduction "rapide, radicale et le plus souvent immédiate" des émissions de gaz à effet de serre dans tous les secteurs, il ne sera pas possible de limiter le réchauffement à +1,5°C par rapport à l'ère pré-industrielle, ni même à +2°C.

Présidentielle - Ambiance à droite. Lors du meeting de Valérie Pécresse qui s'est tenu ce dimanche à Paris, le nom de Nicolas Sarkozy a été sifflé par des militants présents. la candidate LR a alors décroché son téléphone afin d'appeler l'ancien président de la République...qui n'a pas répondu. Ce dernier n'a toujours pas apporté son soutien à l'actuelle présidente de l'Île-de-France. 

La rédaction vous recommande
À lire aussi

L’actualité par la rédaction de RTL dans votre boîte mail.

Grâce à votre compte RTL abonnez-vous à la newsletter RTL info pour suivre toute l'actualité au quotidien

S’abonner à la Newsletter RTL Info

Commentaires

Afin d'assurer la sé