1. Accueil
  2. Actu
  3. International
  4. Guerre en Ukraine : ce que l'on sait du massacre de Boutcha, près de Kiev
2 min de lecture

Guerre en Ukraine : ce que l'on sait du massacre de Boutcha, près de Kiev

Une vingtaine de corps ont été retrouvés jonchant les rues. Des centaines de personnes seraient enterrées dans des fosses communes dans cette ville au nord-ouest de Kiev.

Un habitant de Boutcha après le départ des soldats russes.
Un habitant de Boutcha après le départ des soldats russes.
Crédit : RONALDO SCHEMIDT / AFP
Aurore Briffod & AFP

C'est une vision d'horreur. Après de féroces combats contre les troupes russes, l'armée ukrainienne a repris la ville de Boutcha, au nord-ouest de Kiev. Les civils morts se comptent par centaines. Samedi 2 avril, les corps sans vie d'au moins vingt hommes ont été découverts, gisant dans une rue de Boutcha. Tous étaient habillés en civil, l'un d'entre eux avait les mains liées. 

Si la cause de leur mort n'a pas pu être immédiatement déterminée, le maire de la ville a expliqué : "Tous ces gens ont été fusillés (...) d'une balle dans la nuque." Anatoly Fedorouk a ajouté : "Tant que les démineurs ne sont pas passés pour les vérifier, il est déconseillé de les ramasser", car ils peuvent être piégés. 

Il a poursuivi : "Je ne peux pas dire combien il y en a encore dans des cours, derrière les palissades". Le maire de cette ville de plus de 20.000 habitants a expliqué que près de 300 personnes ont dû être enterrées "dans des fosses communes". Impossible de le faire dans les trois cimetières de la ville, encore à portée de tir des forces russes. 

57 corps retrouvés dans une fosse commune

Parmi les habitants de sa ville ayant péri il y a "des hommes et des femmes de tout âges". Plusieurs personnes retrouvées mortes ont les mains attachées par une bande de tissu blanche, celle-là même qu'elles avaient utilisée pour montrer qu’elles n’avaient pas d’armes, a raconté Anatoly Fedorouk. 

À lire aussi

Ce dimanche 3 avril, les corps de 57 personnes ont été retrouvés dans une fosse commune d'après le chef des secours locaux. Une dizaine de cadavres étaient visibles, certains seulement partiellement inhumés. Depuis un mois, la ville était sous contrôle russe et inaccessible

Les forces ukrainiennes ont pu pénétrer à l'intérieur il y a seulement deux jours. Ainsi, elles ont pu distribuer de l'aide à la population pour la première fois. Quant à l'armée russe, elle opère un "retrait rapide" des régions de Kiev et de Tcherniguiv, dans le nord de l'Ukraine. Objectif : se redéployer vers l'est et le sud, selon le gouvernement ukrainien.

La rédaction vous recommande
À écouter aussi

L’actualité par la rédaction de RTL dans votre boîte mail.

Grâce à votre compte RTL abonnez-vous à la newsletter RTL info pour suivre toute l'actualité au quotidien

S’abonner à la Newsletter RTL Info

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/

Bienvenue sur RTL

Ne manquez rien de l'actualité en activant les notifications sur votre navigateur

Cliquez sur “Autoriser” pour poursuivre votre navigation en recevant des notifications. Vous recevrez ponctuellement sous forme de notifciation des actualités RTL. Pour vous désabonner, modifier vos préférences, rendez-vous à tout moment dans le centre de notification de votre équipement.