1. Accueil
  2. Actu
  3. International
  4. États-Unis : Trump assure qu'il est "l’être humain le plus honnête que Dieu ait jamais créé"
2 min de lecture

États-Unis : Trump assure qu'il est "l’être humain le plus honnête que Dieu ait jamais créé"

L'ancien président américain a tenu un meeting en Caroline du Nord durant lequel il s'est projeté sur une nouvelle candidature, en 2024. Donald Trump est visé par plusieurs enquêtes judiciaires.

Donald Trump, ancien président des États-Unis, lors d'un meeting en Caroline du Nord.
Donald Trump, ancien président des États-Unis, lors d'un meeting en Caroline du Nord.
Crédit : Allison Joyce / GETTY IMAGES NORTH AMERICA / Getty Images via AFP
micro generique
Benoît Leroy

Donald Trump en est convaincu - ou alors tente-t-il de se persuader - d'être un "homme honnête. "Je dois être le shérif le plus propre. Je pense que je suis l’être humain le plus honnête, peut-être, que Dieu ait jamais créé", a lancé l'ancien locataire de la Maison Blanche, le 10 avril dernier, lors d'un meeting en Caroline du Nord (à l'est des États-Unis).

Est-ce une (nouvelle) preuve que Donald Trump tente de se relancer dans une course présidentielle ? Depuis plusieurs mois, le prédécesseur de Joe Biden entretient le mystère sur ses ambitions à l'occasion de la prochaine élection présidentielle, en novembre 2024. Pour autant, cette phrase n'est pas due au hasard et pourrait être une réponse à ses déboires judiciaires actuels.

En effet, depuis la fin de son mandat, Donald Trump est poursuivi par une procureure new-yorkaise qui l'accuse de fraude fiscale dans le cadre de ses activités pré-présidentielles. Dans le même temps, des enquêtes judiciaires cherchent à évaluer sa responsabilité dans l'invasion du Capitolele 6 janvier 2021, quelques jours après l'élection de Joe Biden. "Vous savez, vous avez fait l’objet d’enquêtes pendant des années et des années, des millions et des millions de pages de documents, ils n’ont rien trouvé", a-t-il estimé en citant se basant sur les déclarations d'un "ami".

En cas d'élection en 2024, Donald Trump a assuré qu'il pourrait "gracier" les militants impliqués dans les événements du Capitole, siège du pouvoir législatif aux États-Unis."Nous traiterons ces personnes du 6 janvier de manière équitable. Nous les traiterons équitablement. Et s’il faut les gracier, nous les gracierons parce qu’ils sont traités de manière tellement injuste", a-t-il expliqué face à des Américains acquis à sa cause.

La rédaction vous recommande
À écouter aussi

L’actualité par la rédaction de RTL dans votre boîte mail.

Grâce à votre compte RTL abonnez-vous à la newsletter RTL info pour suivre toute l'actualité au quotidien

S’abonner à la Newsletter RTL Info

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/

Bienvenue sur RTL

Ne manquez rien de l'actualité en activant les notifications sur votre navigateur

Cliquez sur “Autoriser” pour poursuivre votre navigation en recevant des notifications. Vous recevrez ponctuellement sous forme de notifciation des actualités RTL. Pour vous désabonner, modifier vos préférences, rendez-vous à tout moment dans le centre de notification de votre équipement.