1. Accueil
  2. Actu
  3. International
  4. États-Unis : 100 ans après, les Américains commémorent le massacre de Tulsa
3 min de lecture

États-Unis : 100 ans après, les Américains commémorent le massacre de Tulsa

Les 31 mai et 1er juin 1921, l'Oklahoma connaissait l'un des pires massacres de l'histoire américaine. Près de 300 Afro-américains ont été tués et un quartier totalement rasé.

À Tulsa, le souvenir du massacre reste douloureux même 100 ans plus tard
À Tulsa, le souvenir du massacre reste douloureux même 100 ans plus tard
Crédit : Brandon Bell / GETTY IMAGES NORTH AMERICA / Getty Images via AFP
États-Unis : 100 ans après, les Américains commémorent le massacre de Tulsa
04:01
Lionel Gendron

À partir d’aujourd’hui, les États-Unis commémorent l’un des épisodes les plus sombres de leur histoire. Il y a 100 ans : les 31 mai et 1er juin 1921, a eu lieu un terrible massacre dans la ville de Tulsa, dans l’Oklahoma. Près de 300 morts, tout un quartier de la communauté noire rasé. Que s’est-il passé ? 

Cela part d’un incident dans un ascenseur, un supposé incident. Un jeune noir américain, Dick Rowland, cireur de chaussures, est accusé d’avoir eu un comportement indécent envers une jeune fille de 17 ans. De l’avoir touchée. En fait, il aurait trébuché et se serait agrippé à son bras. D’ailleurs, elle n’a jamais dit qu’elle avait été agressée.

En tout cas, le jeune homme est arrêté. Et la rumeur court qu’il pourrait être lynché. Une partie de la communauté noire afflue vers le poste de police. Apprenant cela, des habitants blancs accourent. L’affrontement est violent : 12 morts dont 10 blancs.

La riposte est terrible : la communauté blanche, soutenue par les autorités attaque le quartier de Greenwood, qui est appelé le "Black Wall Street", car une bourgeoisie noire américaine s’était installée ici. Les maisons et les entreprises de la population noire sont détruites. Un déchainement de violence qui aurait causé la mort de 300 personnes. Des milliers de personnes se retrouvent sans abri.

Un massacre souvent oublié

À lire aussi

Ce massacre, l’un des plus terribles de l’histoire américaine a très vite été évoqué dans les livres d’histoire. Pendant des années à l’école on parlait d'émeutes raciales. Désormais, quand les enseignants en parlent dans leur cours, ils font la différence entre émeutes raciales et massacre.

C’est redevenu un événement important à partir de 1997, avec la création d’une commission chargée de faire la lumière sur ces événements. Et beaucoup de jeunes américains ont en fait découvert cette page de leur histoire grâce à une série ou des sportifs comme Lebron James.
.
Pour les amateurs de série, le massacre de Tulsa c’est la scène d’ouverture  de "Watchmen", qui est une série qui a obtenu beaucoup de récompenses. Où l’on voit notamment les avions lancer des bombes incendiaires. Car on est allé jusque-là, les autorités locales ont fait décoller des avions pour bombarder la communauté noire.

Et en ce moment, 2 documentaires revenant sur ces événements sont produits par des stars de la NBA : un par Russel Westbrook (Wizards) et un autre par Lebron James (Lakers).

Des craintes de débordements

Un concert devait avoir lieu aujourd’hui a été annulé, sans raison officielle. En fait, ce serait lié à des désaccords sur le montant des réparations versées aux familles des victimes : 300 morts, des milliers de maisons détruites et personne n’a été condamné. Les victimes n’ont jamais été dédommagées.
 
Des habitants veulent boycotter le musée consacré au massacre. Assez inquiétant, il y a des craintes de défilés et d’affrontements de groupes armés : entre extrémistes blancs et les "new black panthers".

Plus généralement, il y a ceux pour qui ce massacre doit servir de prise de conscience, et aimeraient des excuses officielles. De l’autre côté, ceux qui disent : il faut aller de l’avant, ça ne sert à rien de ressasser le passé. Nous sommes un an après le meurtre de George Floyd. Il y a toujours des tensions raciales. Le calme est précaire. Joe Biden doit se rendre à Tulsa demain. Son discours sera très attendu. Il devra trouver les mots pour apaiser les esprits. 

La rédaction vous recommande

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/