1. Accueil
  2. Actu
  3. International
  4. États-Unis : Biden dévoile une liste embarrassante pour les Républicains en plein discours

États-Unis : Biden dévoile une liste embarrassante pour les Républicains en plein discours

VU DANS LA PRESSE - Le président des États-Unis vante les effets de son plan de relance économique et n'hésite pas, pour cela, à se moquer de certains élus républicains.

Le président américain s'est exprimé sur son plan de relance au Cuyahoga Community College Manufacturing Technology Center, le 27 mai 2021, dans l'Ohio.
Le président américain s'est exprimé sur son plan de relance au Cuyahoga Community College Manufacturing Technology Center, le 27 mai 2021, dans l'Ohio.
Crédit : Nicholas Kamm / AFP
Sarah Belien
Sarah Belien
Journaliste

Le président des États-Unis est en pleine promotion de son plan de relance économique. Son objectif : "être le numéro 1 mondial", devant la Chine donc, en créant des emplois et en tablant sur la lutte contre le changement climatique. 

Pour vanter les effets de son plan, Joe Biden a tenu un discours alors qu'il était en déplacement dans une usine de Cleveland dans l'Ohio le 27 mai dernier. Et pour convaincre, le président américain n'a pas hésité à se moquer de certains élus républicains. Comme l'a remarqué le Huffington Post, Joe Biden a sorti une liste, en plein discours, sur laquelle est écrite de nombreux noms d'élus Républicains, le parti d'opposition. Ils sont accusés de s'attribuer le mérite du plan de relance, alors qu'ils avaient voté contre

"Je ne vais pas mettre l’un d’entre eux dans l’embarras, mais j’ai ici une liste... de comment, dans leurs districts, ils se vantent du plan de sauvetage. Ils ont vanté le fonds de revitalisation des restaurants", a indiqué le président. "Ils ont vanté les subventions aux centres de santé communautaires, vanté tout ça. Je veux dire, certains n’ont pas honte", a poursuivi Joe Biden.

Parmi les noms inscrits, ceux de Roger Wicker du Mississipi, Kevin McCarthy de Californie ou encore Elise Stefanik de New York, relèvent nos confrères du Huffington Post. Des personnalités qui ont la particularité d'avoir voté contre le plan de relance présenté par Joe Biden en mars dernier.

Les républicains contre la hausse des impôts sur les sociétés

À lire aussi

Pour promouvoir le plan de relance économique, Joe Biden ne cache pas son virage à gauche en appelant le Congrès à faire passer les cols bleus et la classe moyenne avant les grands dirigeants d'entreprise et Wall Street. Le président américain propose également des financements en faveur des aides-soignants à domicile pour les personnes âgées, pour la construction des écoles, ou encore pour développer l'utilisation des véhicules électriques. Tout cela financé par l'augmentation des impôts sur les entreprises, de 21 à 28%.

Ce mode de financement est le principal point sur lequel les républicains sont en désaccord. Ces derniers refusent également d'inclure tout ce qui ne fait pas partie des infrastructures, autrement dit les routes, ponts et aéroports. Les républicains plaident, eux, pour utiliser des fonds déjà débloqués pour la lutte contre le Covid-19 et qui n'ont pas été utilisés.

La rédaction vous recommande

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/