1. Accueil
  2. Actu
  3. International
  4. Coronavirus : quels vaccins sont en cours de développement ?
2 min de lecture

Coronavirus : quels vaccins sont en cours de développement ?

FACT CHECKING - Les laboratoires européens et américains ne sont pas les seuls à développer un vaccin contre le coronavirus. À Cuba, en Inde ou encore au Kazakhstan, les scientifiques progressent à grande vitesse.

Un vaccin administré contre le coronavirus (illustration).
Un vaccin administré contre le coronavirus (illustration).
Crédit : YOSHIKAZU TSUNO / POOL / AFP
Coronavirus : quels vaccins sont en cours de développement ?
03:01
Coronavirus : quels vaccins sont en cours de développement ?
03:01
Emilie Baujard - édité par Nicolas Barreiro

Mambisa, Soberana, QazVac…Voilà les noms de plusieurs vaccins contre la Covid-19 développés dans le monde. Car il n'y a pas que les grands groupes américains et européens qui se sont lancés dans la course aux vaccins. Le Kazakhstan par exemple vient de dévoiler son QazVac.

Deux doses à trois semaines d'intervalle, qui se gardent entre 3 et 8 degrés. Les premières doses ont été administrées aux Kazakhs lundi dernier. Les autorités sanitaires avancent une efficacité à 96 %. Ce vaccin a peu de chances d'arriver en France puisqu'il est officiellement toujours en phase d'essais clinique. Seulement la moitié des résultats est pour l'instant connu et il n'a pour l'instant donné lieu à aucune publication scientifique. 

Mais vu les bons résultats des premiers tests, les autorités kazakhes ont décidé de sauter certaines étapes et de commencer la vaccination de masse. Un des premiers à avoir reçu une dose c'est le ministre de la Santé kazakh. Il l'a fait en direct à la télévision, à sa sortie il assure "je me sens bien".

Cuba, l'Inde ou encore l'Iran continuent la course au vaccin

Le Kazakhstan n'est pas le seul pays à développer son propre vaccin. En fait les candidats aux vaccins sont très nombreux. Selon l'OMS, 92 vaccins sont en phase de développement dans une soixantaine de pays. C'est inédit.

À lire aussi

À Cuba par exemple, quatre programmes de recherche sont en cours et deux sont en phase III, c'est-à-dire que les essais cliniques vont commencer. L'île des Caraïbes pourrait bien vacciner avec son propre vaccin dès le mois de juin. Il deviendrait alors le premier vaccin fabriqué et produit en Amérique latine. Et Cuba voit les choses en grand : le pays espère produire 100 millions de doses dès cette année.

D'autres pays sont aussi en lice : l'inde, l'Indonésie, le Salvador et l'Iran. Ce dernier développe aussi trois vaccins différents. Tous en phase III c'est-à-dire en essai sur des humains.

Une opportunité à saisir pour ces pays

Une telle concurrence sur le front de la vaccination s'explique bien sûr par la volonté d'être dans les premiers, pour vendre le plus de son vaccin. Mais c'est aussi une façon de se placer au niveau des grandes puissances : le Kazakhstan par exemple devient le 5e pays à avoir développé son vaccin après la Chine, la Russie, les États-Unis et le Royaume-Uni.

Pour les pays plus modestes, il s'agit surtout d'être autonome et de sécuriser des doses de vaccins. En Iran par exemple, la vaccination avec les doses Covax, ce grand système de répartition des doses dans le monde, patine en raison des sanctions américaines contre le pays. Avec son propre vaccin, Téhéran s'affranchit ainsi des grandes puissances. Pareil pour le Nigéria qui a investi 25 millions de dollars pour lancer son vaccin.

La rédaction vous recommande

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/