2 min de lecture Télé-réalité

Chine : l'incroyable histoire d'un candidat de télé-réalité, devenu icône malgré lui

Inscrit à contrecœur, un Russe de 27 ans avait regretté sa participation et supplié le public de l'éliminer d'une télé-réalité chinoise. C'est chose faite depuis cette semaine.

Isabelle Choquet La Revue de Presse Isabelle Choquet iTunes RSS
>
La Revue de Presse du 30 avril 2021 Crédit Image : Capture YouTube / FremantleMedia | Crédit Média : RTL | Date :
La page de l'émission
Isabelle Choquet
Isabelle Choquet édité par Thomas Pierre

Un voyage en Chine à l'accent slave. Vladislav Ivanov est un jeune Russe de 27 ans, assez beau gosse (dans le genre chanteur pour midinettes). C'est d'ailleurs comme ça qu'il s'est retrouvé, à son insu, prisonnier d'une téléréalité en Chine Pop Idol, rapporte le site du Monde

En Russie, Vladislav travaille dans le marketing. Il est un peu mannequin à ses heures perdues et accessoirement, il parle chinois. L'un de ses amis dirige une agence d'artistes et deux de ses poulains doivent participer à "Produce Camp", l'émission la plus regardée en Chine. 

Cette année, c'est un grand barnum qui réunit 90 chanteurs du monde entier. Des chanteurs qui s'affrontent pendant des semaines avec un objectif : former un boys band baptisé INTO1 (Into One, en anglais). Notre ami russe est donc envoyé là-bas pour servir de traducteur.

"Je commence à regretter ma décision"

Mais une fois sur place, les producteurs remarquent sa dégaine et son mandarin parfait. "Ils m'ont demandé si je voulais faire un essai, expérimenter un nouveau mode de vie", raconte le Russe. Il accepte. Il prend un nom de scène "Lelush" d'après un personnage de son manga préféré. Le voilà donc candidat sans passer par la phase des auditions. 

À lire aussi
Propulsé
Une partie de la fusée chinoise s'est désintégrée au-dessus de l'océan indien

Dès le début, il prévient qu'il ne sait ni chanter ni danser, qu'il n'a jamais rêvé de devenir membre d'un boys band. "En fait, je commence à regretter ma décision", dit-il alors, car en plus des épreuves de chant, les candidats de l'émission sont enfermés et filmés en permanence sur l'île de Hainan. Il en plaisante d'ailleurs le Russe. Il se dit qu'il va se pendre pour s'échapper, qu'il échafaude un plan pour s'évader du studio. 

Mais bon, de toute façon, il s'attend à être éliminé dès la première émission, vu qu'il ne sait rien faire. Sauf que, justement, son humour noir et sa belle gueule font de lui le chouchou des téléspectateurs. Ses fans vont même jusqu'à payer des publicités dans une dizaine de villes chinoises pour appeler à voter pour lui. 

Trois mois d'émission

Au bout de la deuxième semaine, il déclare : "j'ai gagné, mais pour moi, j'ai encore perdu" , "je ne veux pas faire partie du groupe", "mon rêve, c'est de faire des dessins, d'être mannequin et d'être libre". Mais bon, on ne quitte pas comme ça une émission de téléréalité. Il y a un contrat. Le seul moyen, c'est d'être éliminé. 

Alors Vladislav supplie le public d'arrêter de voter pour lui. Il ne fait rien pour plaire aux groupies. Au contraire, il fait la tête. Il lâche à peine trois mots. Il chante du rap russe et pas bien en plus, exprès. Même cette prestation discutable, avec une voix "vocodée", et une veste mauve très moche, n'a pas entamé la ferveur de ses fans. Dans le public, on voit des hordes de jeunes Chinoises en transe. Elles le trouvent tellement différent des autres. 

Les mauvaises langues ont d'ailleurs suggéré qu'il faisait le dégouté précisément pour se démarquer. Bref, le pauvre Lelush est allé comme ça jusqu'en finale (trois mois d'émission).  La Russie s'en est ému. Le hashtag #FreeLelush est apparu sur les réseaux sociaux. Et finalement, son fan club a eu pitié de lui. Il a décidé de respecter son choix et de le libérer le week-end dernier. Le beau Russe taciturne a donc été éliminé. Il a diffusé un message de remerciement et pour la première fois, on l'a vu sourire. On découvrira peut-être un jour que tout ceci était orchestré pour lancer sa carrière. 

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Télé-réalité Russie Chine
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants