2 min de lecture Coronavirus

Coronavirus : quels sont les pays les plus en danger ?

Face à une explosion de son taux d'infection, Israël est devenu le premier État, ce dimanche 13 septembre, à reconfiner l'ensemble de son pays.

Un patient potentiellement infecté par le coronavirus, le 7 août 2020, à Austin (Texas).
Un patient potentiellement infecté par le coronavirus, le 7 août 2020, à Austin (Texas). Crédit : JOHN MOORE / GETTY IMAGES NORTH AMERICA / Getty Images via AFP
Victor
Victor Goury-Laffont Journaliste

Les mesures de prévention contre le coronavirus sont renforcées à travers le monde, alors que les indicateurs pointent vers une reprise de l'épidémie dans de très nombreux pays. Alors que le Royaume-Uni a décidé d'interdire tous les rassemblements de plus de six personnes, Israël est devenu le premier pays à être reconfiné au niveau national, ce dimanche 13 septembre.

D'autres pays risquent-ils de suivre le même chemin que l'État hébreu ? Les États-Unis restent le pays le plus touché par l'épidémie, avec plus de 6,5 millions de cas enregistrés. Le Brésil, avec 4,3 millions d'infections, est le deuxième pays le plus touché, proportionnellement à sa population.

Mais à l'inverse de plusieurs pays européens, ces deux nations voient leur nombre de contaminations quotidiennes baisser très progressivement, comme le montre le compteur épidémique du New York Times. En deux semaines, le nombre de cas quotidiens a diminué de 25% au Brésil, et 17% aux États-Unis. 

Augmentation des cas en Europe

Le ministre de la Santé espagnol, Salvador Illa, a exclu l'hypothèse d'un reconfinement, lors d'une interview avec une radio espagnole. Pourtant, en Europe, son pays connaît une reprise épidémique inégalée, avec un taux d'incidence de 238,94 cas pour 100.000 habitants. Ce lundi 24 septembre, le pays rapportait plus de 12.000 contaminations confirmées en 24h, et 241 morts en une semaine.

À lire aussi
Le ministre de la Santé Olivier Véran, le 23 septembre 2020 Coronavirus France
Covid-19 : fermeture des bars et restaurants à Aix-Marseille et en Guadeloupe dès lundi

La France, et dans une moindre mesure le Royaume-Uni, vivent eux aussi une reprise épidémique. En 14 jours, les Britanniques ont vu leur nombre d'infections augmenter de 142%, se rapprochant de la barre des 370.000 cas. Côté français, le pays a enregistré, pour la première fois depuis le début du dépistage à grande échelle, plus de 10.000 cas en 24h le 12 septembre 2020.

Malgré la circulation accrue du virus, la mortalité reste pour l'instant stable, et les hospitalisations n'ont pas encore explosé, hormis dans certaines zones. Mais cela pourrait changer. Ce lundi 14 septembre, l'OMS a averti l'Europe d'un automne à venir "plus dur", et avec davantage de morts.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Coronavirus Épidémie Santé
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants