1 min de lecture Coronavirus France

Coronavirus : contrôlés, les établissements de nuit parisiens doivent s'adapter

REPORTAGE - Depuis le confinement, les boîtes de nuit sont fermées mais les établissements tentent de contourner les interdictions. À Paris, la brigade de répression du proxénétisme s'assure que les nouvelles normes sont respectées.

Yves Calvi_ 3 Minutes pour Comprendre La rédaction de RTL iTunes RSS
>
Coronavirus : les établissements de nuit parisiens doivent s'adapter Crédit Image : Linh PHAM / AFP | Crédit Média : Julien Fautrat | Durée : | Date : La page de l'émission
Générique 1
Julien Fautrat édité par Valentin Deleforterie

Dans la nuit parisienne, la "brigade cabaret" quadrille les rues et les boulevards de Pigalle et des Champs-Élysées, où l'atmosphère et le volume sonore ont baissé d'un cran, et où l'odeur du gel hydroalcoolique a remplacé celle des pistes de danse.

Lorsqu'un établissement ne respecte pas les règles, la brigade peut lui adresser une mise en demeure. Il s'agit d'un avertissement. Le propriétaire est convoqué dans les bureaux de la Brigade de répression du proxénétisme (BRP). S'il ne rectifie pas le tir, le préfet peut fermer son bar ou son restaurant. 

La fermeture administrative peut durer plusieurs semaines et être catastrophique d'un point de vue économique. "Les établissements qui, avant, faisaient de la danse, soit restent fermés, soit pour certains, ont fait savoir aux autorités préfectorales qu'ils décidaient d'y renoncer", explique Jean-Paul Mégret, le chef de la BRP.

La police évalue également le style de musique

38 établissements de la nuit ont ainsi changé leur mode d'exploitation à Paris. Leurs pistes de danse ont laissé la place à des tables entre lesquelles les serveurs slaloment. Vaille que vaille, les bars et boîtes de nuit luttent pour rester ouverts. C'est par exemple le cas du Whisper, un club parisien de striptease où tout le monde est masqué, des serveurs aux danseuses en passant par les barmans. 

À lire aussi
Une mère accompagnant ses enfants à l'école (illustration) école
Covid-19 : 89 écoles fermées selon l'Éducation nationale

La police doit également faire face à des situations surprenantes et nouvelles. Elle doit entre autres évaluer le style de musique des établissements afin qu'il n'encourage pas à la danse.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Coronavirus France Fête Coronavirus
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants