2 min de lecture Allemagne

Coronavirus en Allemagne : pourquoi le pays a l'un des taux de mortalité les plus faibles

Avec une politique de dépistage systématique du Covid-19, l'Allemagne affiche l'un des taux de mortalité les plus bas au monde.

>
Coronavirus en Allemagne : le point sur la situation Crédit Image : David GANNON / AFP | Crédit Média : Blandine Milcent | Durée : | Date :
Blandine Milcent édité par Charles Deluermoz

L'Allemagne est passée à la vitesse supérieure. Alors qu'un chiffre de 200.000 tests hebdomadaires de dépistage du coronavirus était évoqué la semaine dernière, un virologue allemand en première ligne dans la crise sanitaire indiquait jeudi 26 mars que le pays était passé à 500.000 tests par semaine.

Le chiffre peut paraître un peu gonflé par rapport à d'autres estimations. Mais ce qui est sûr c'est que l'Allemagne a commencé très tôt cette politique de tests systématiques. La conséquence, c'est que le pays affiche forcément un nombre important de personnes contaminées puisque plus de personnes sont testées.

En proportion, l'Allemagne présente un nombre de décès moins importants. Le taux de mortalité du pays est l'un des plus faible du monde, avec 0,5%, alors qu'il tourne autour de 5% en France. Ce n'est peut-être dû qu'a un effet statistique mais, ce qui est certain, c'est que ces tests pratiqués très tôt ont permis d'intervenir plus tôt dans les mesures de soin et d'accompagnement des personnes contaminées. Et donc de prendre plus rapidement des mesures de quarantaine.

"Le plus dur est devant nous"

En Allemagne, les patients sont également plus jeunes. C'est peut-être aussi une autre raison qui explique ce taux de mortalité très bas. Au début de l'épidémie, l'un des foyers importants de contamination se trouvait dans des stations de ski en Autriche ou dans le nord de l'Italie, où beaucoup d'Allemands vont passer leurs vacances d'hiver. Donc les personnes qui ont été contaminées à ce moment-là étaient plutôt des personnes jeunes et en bonne santé. De fait, la grande majorité des personnes infectées en Allemagne ont entre 20 et 50 ans.

À lire aussi
Des centaines de personnes ont manifesté à Londres, dimanche 31 mai, contre la mort de George Floyd à Minneapolis. États-Unis
Mort de George Floyd : les manifestations anti-racistes se multiplient à travers le monde

S'il n'est pas exclu que la vague touche désormais les personnes plus âgées, le pays s'y prépare. "Le plus dur est devant nous" : c'est le message que font passer les autorités sanitaires depuis plusieurs jours. Le ministre de la Santé disait même jeudi 26 mars que "nous sommes dans la phase de calme avant la tempête". Pour l'instant, les hôpitaux ne sont pas encore débordés mais c'est aussi parce que les capacités d'accueil sont deux à trois fois plus importante qu'en France.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Allemagne Santé Coronavirus
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants