2 min de lecture Épidémie

Coronavirus : l'Allemagne va effectuer 500.000 dépistages par semaine

Les autorités sanitaires allemandes ont indiqué qu'elles allaient renforcer leur politique de dépistage massif afin de lutter contre le Covid-19.

Une infirmière à l'hôpital universitaire d'Essen le 26 mars 2020
Une infirmière à l'hôpital universitaire d'Essen le 26 mars 2020 Crédit : Ina FASSBENDER / AFP
Ryad Ouslimani
Ryad Ouslimani
et AFP

La notion de "modèle allemand" pourrait peut-être bien s'appliquer en matière de gestion de crise sanitaire. L'Allemagne a ainsi communiqué jeudi 26 mars concernant les mesures qu'elle prend face à la pandémie de coronavirus, alors que le pays connaît une contagion de 36.508 personnes, pour 198 morts

Le pays a choisi d'effectuer un dépistage massif des malades, et va augmenter le processus avec 500.000 tests par semaine. "La raison pour laquelle l'Allemagne compte si peu de décès par rapport au nombre des personnes infectées peut s'expliquer par le fait que nous faisons beaucoup de diagnostics en laboratoire", a expliqué au cours d'une conférence de presse Christian Drosten, un virologue de l'hôpital de la Charité à Berlin.

"Nous effectuons un demi-million de tests chaque semaine en Allemagne", a-t-il précisé. L'Allemagne, bien que fortement touchée, montre un taux de mortalité bien inférieur à celui de ses voisins. Il est même parmi les plus faibles au monde avec 0,5% alors qu'il atteint 5,2% en France et 7% en Espagne par exemple. En France, Emmanuel Macron a indiqué que 29.000 tests par jours seront désormais effectué en France (203.000 par semaine).

Aider à concevoir un vaccin.

Le directeur de la Charité, Heyo Kroemer, a quant à lui ajouté que l'Allemagne avait également commencé à effectuer des tests plus tôt que les autres pays touchés par la pandémie. Le Dr Drosten a en outre expliqué que l'important maillage de laboratoires sur tout le territoire allemand avait aussi facilité la prise de conscience rapide face au virus et la nécessité d'effectuer des tests de manière massive et le plus rapidement possible.

À lire aussi
La ministre du Travail, Muriel Pénicaud, à l'Assemblée nationale Muriel Pénicaud
Coronavirus : "Ne licenciez pas", l'appel de Muriel Pénicaud aux entreprises

Le ministère allemand de la Recherche a dit vouloir débloquer une enveloppe de 150 millions d'euros pour soutenir la mise en place d'un réseau permettant d'améliorer davantage les échanges entre laboratoires et hôpitaux universitaires. Ce réseau aura aussi pour mission de compiler des données sur tous les patients atteints du Covid-19 afin d'avoir une vue d'ensemble de leurs antécédents médicaux et de leur constitution et d'aider à concevoir un vaccin.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Épidémie Coronavirus Santé
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants