2 min de lecture Grève

SNCF, RATP : comment les grévistes seront-ils payés ?

VU DANS LA PRESSE - Les deux compagnies de transports refusent catégoriquement que les jours de grève soient retirés sur plusieurs mois, laissant parfois des salaires quasi nuls aux grévistes.

Des agents de la RATP en grève (illustration)
Des agents de la RATP en grève (illustration) Crédit : MATTHIEU ALEXANDRE / AFP
Jérémy Billault

Dans les transports, la grève coûte cher. Si pour la SNCF et la RATP les pertes se comptent en centaines de millions d'euros, les grévistes, eux-aussi, souffrent financièrement. Après plus de 40 jours de grève depuis le 5 décembre dernier, les fiches de paie des grévistes se retrouvent sévèrement amputées. 

Comme le précise BFM TV, après la grève de 1995, des règles ont été inscrites au Journal Officiel indiquant qu'il revient "aux agents de compenser quelques jours d'absence par des jours de congé, ou par l'étalement des retenues" de salaire des grévistes. Mais à la SNCF comme à la RATP, il n'a pas l'air d'en être question. 

Si Jean-Luc Mélenchon a lancé sur BFM TV un appel "à la direction de la SNCF et de la RATP de faire preuve d'humanité en étalant le manque à gagner", Didier Mathis, secrétaire général de l'Unsa Ferroviaire, s'inquiète : "ça va faire mal". "La direction ne veut rien savoir sur l'étalement, explique-t-il. Elle va nous faire payer cash les jours de grève. L'entreprise a la pression du gouvernement et il n'ont pas l'intention de négocier quoi que ce soit".

Les salariés en grève sont inquiets et épuisés

Frédéric Ruiz, représentant CFE-CGC de la RATP
Partager la citation

À la RATP, même crainte pour les grévistes. Frédéric Ruiz, représentant CFE-CGC au sein du réseau des transports parisiens explique : "La direction des ressources humaines ne veut rien savoir, il n'y aura pas d'étalement et aucune négociation n'est possible. Certains n'auront pas de paye en janvier. Pour février, ce sera certainement la même chose, c'est ce qui explique que le trafic reprend peu à peu. Les salariés en grève sont inquiets et épuisés". 

À lire aussi
Des personnes âgées dans un Ehpad, en France (illustration) Ehpad
Coronavirus : une prime de 1.500 euros promise aux salariés des Ehpad Korian

Valérie Pécresse, présidente de la région Ile-de-France, abonde dans le sens des deux institutions. Toujours sur BFM TV, elle déclare : "Il faut être intransigeant, aucun jour de grève ne doit être payé".

Pour éviter un gouffre budgétaire trop important, certains grévistes ont posé des jours de repos pendant le mouvement, d'autres ont été placés en arrêt maladie. Ceux qui, depuis le premier jour, se sont déclarés grévistes , seront en première ligne pour bénéficier des différentes cagnottes mises en place pour soutenir le mouvement. 

La CGT a ainsi réuni 2.235.010 €, notamment grâce à l'appui du Stream reconductible lancé sur Twitch depuis le premier jour de grève sans interruption. 

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Grève RATP Grève SNCF
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants