1 min de lecture Transports

Grèves : la SNCF "pas très loin du milliard" d'euros de pertes

La SNCF a estimé un manque à gagner causé par la grève d'environ un milliard d'euros ce jeudi 16 janvier. Un plan d'économies devrait être mis en place pour pallier cette immense perte.

Jean-Pierre Farandou a été choisi pour devenir le nouveau patron de la SNCF
Jean-Pierre Farandou a été choisi pour devenir le nouveau patron de la SNCF Crédit : ERIC PIERMONT / AFP
Venantia
Venantia Petillault et AFP

L'addition est salée pour la SNCF au 42e jour de protestation. Le coût de la grève contre la réforme des retraites devrait finalement approcher le milliard d'euros pour la société ferroviaire, a indiqué jeudi 16 janvier le PDG du groupe public Jean-Pierre Farandou, qui compte annoncer un plan d'économies en février.


"Au grand total, on ne sera pas très loin du milliard (d'euros de pertes), on est déjà à 850 millions", a estimé Jean-Pierre Farandou devant des journalistes, ajoutant qu'"il y aura un plan d'économies" pour contribuer à rétablir les comptes cette année.

Début janvier, Jean-Pierre Farandou avait déjà chiffré un manque à gagner de 600 millions d'euros, occasionné par le mouvement social. D'après la SNCF, chaque journée de grève lui coûterait environ 20 millions d'euros.

Par exemple, la grève par épisodes contre la réforme ferroviaire, qui était de deux jours sur cinq du 3 avril au 28 juin 2018, avait coûté environ 890 millions d'euros de manque à gagner de chiffre d'affaires et amputé le groupe de 790 millions de marge opérationnelle. 

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Transports Grève SNCF Réforme des retraites
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants