1. Accueil
  2. Actu
  3. Société
  4. Restaurants : Didier Chenet demande une "campagne de vaccination des salariés"
2 min de lecture

Restaurants : Didier Chenet demande une "campagne de vaccination des salariés"

INVITÉ RTL - Le président du Groupement national des Indépendants en hôtellerie et restauration a présenté au micro de RTL ses propositions pour une réouverture des restaurants.

Une femme portant un masque, devant un restaurant fermé à paris, le 18 novembre 2020.
Une femme portant un masque, devant un restaurant fermé à paris, le 18 novembre 2020.
Crédit : THOMAS COEX / AFP
Restaurants : Didier Chenet demande une "campagne de vaccination des salariés"
05:03
Christelle Rebière - édité par Coline Daclin

Dans ce jour sans fin, il y a peut-être enfin un horizon. "Un retour à vie plus normale peut être dès la mi-avril", disait mardi 3 mars Gabriel Attal, le porte-parole du gouvernement. "Après un peu de gros temps", ajoutait-il.

Une vie "plus normale", ce serait la réouverture progressive des salles de spectacles, des cinémas, des salles de sport. Le gouvernement négocie son pass sanitaire au cas par cas. Et pour les restaurants, comment peuvent-ils envisager de rouvrir ?

"Nous avons un horizon, mais pas de date", regrette Didier Chenet, président du Groupement national des Indépendants, au micro de RTL. Il demande notamment un délai de trois semaines entre l'annonce d'une réouverture et sa mise en œuvre. "Nous allons devoir former tout notre personnel, nous avons du personnel qui ne travaille plus depuis près d'un an", indique-t-il.

Le personnel, il propose aussi de le vacciner, en lançant "une grande campagne de vaccination des salariés" de la restauration. "Nous sommes convaincus que c'est la vaccination qui nous sauvera de la situation dans laquelle on est", soutient Didier Chenet.

"Réouverture pragmatique, progressive et territorialisée"

À lire aussi

Pour le président du Groupement national des Indépendants en hôtellerie et restauration, il faudra un protocole sanitaire adapté, le même qu'en septembre 2020. Une distance de deux mètres entre les tables, "c'est impossible", assure-t-il. Un système de QR code serait aussi mis en place avec l'application Tous Anti Covid. 

Didier Chenet propose "une réouverture pragmatique, progressive et territorialisée", en commençant par ouvrir d'abord seulement pour le déjeuner par exemple, ou dans les territoires les moins touchés par le virus. "Il faudra qu'à cette réouverture le gouvernement nous accompagne", insiste également le représentant des indépendants. Il demande notamment le maintien du chômage partiel pour les employés qui ne pourront pas reprendre le travail tout de suite, et un fonds de solidarité aménagé. 

La rédaction vous recommande

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/