3 min de lecture Coronavirus France

Protocole sanitaire : la France s'aligne-t-elle vraiment sur ses voisins européens ?

FACT CHECKING - Lors de sa conférence de presse, Jean Castex a assuré que le protocole sanitaire mis en place à partir de samedi dans les magasins était similaire à ce qui se faisait en Europe.

Micro générique Switch 245x300 Fact Checking Jean-Mathieu Pernin iTunes RSS
>
Protocole sanitaire : la France s'aligne-t-elle vraiment sur ses voisins européens ? Crédit Média : RTL | Date :
La page de l'émission
micro générique
Jean-Mathieu Pernin édité par Marie Gingault

Hier, conférence de presse de Jean Castex pour détailler les mesures d'assouplissement du confinement, notamment pour les commerçants. Le Premier ministre a-t-il raison lorsqu'il dit que la France s'aligne sur ses voisins européens ? 

C'était une conférence de presse particulièrement attendue puisqu'elle allait donner de l'air à tout le monde, et notamment aux commerces dits non-essentiels. "Cette réouverture devra se faire dans le respect d'un protocole sanitaire renforcé. Fruit des concertations qui ont eu lieu ces dernières semaines, avec les représentants des professionnels, et qui prévoient une augmentation de la jauge de densité pour l'accueil du public, d'ailleurs alignée sur les pratiques de nos principaux voisins", a déclaré Jean Castex. 

Ce sera donc 8m2 par client contre 4m2 auparavant et contrairement aux dires du Premier ministre, on ne s'aligne pas du tout sur nos voisins européens, puisqu'en la matière, chaque pays a sa vision de la protection en magasin contre la Covid-19. La France fait même partie des pays les plus généreux d'Europe avec ses 8m2 par client. 

Le rôle de l'UE : coordonner les politiques, pas les influencer

En Allemagne, dans les magasins de plus de 800m2, l'accès sera limité à un client pour 20m2 de surface commerciale et non plus 10m2 comme c'était le cas précédemment. En Belgique, tous les commerçants sont logés à la même enseigne : un client pour 10m2 tandis qu'en Italie, il faut encore plus d'espace pour le client. La palme de l'absurde revient au Portugal où un seul client a 2m2 avec une distanciation sociale de 2m avec l'autre client, ce qui est un peu complexe. 

À lire aussi
Coronavirus France
Élections régionales : le Sénat donne son feu vert pour un report en juin

S'il n'y a pas d'harmonisation européenne, c'est parce que toutes ces décisions ne relèvent pas du commerce, mais de la santé. Nous sommes en état d'urgence sanitaire, la plupart des pays ont pris des réglementations de la sorte. On entend ou on lit souvent que le confinement est un ordre de l'Europe, Bruxelles bastion de la dictature sanitaire, or, il faut le rappeler : l'Union européenne jouit en réalité d'une marge de manoeuvre réduite dans le domaine des politiques de santé. 

Comme l'indique l'article 168 du Traité sur le fonctionnement de l'Union européenne (TFUE) : La santé est une compétence communautaire d'appui. L'UE "encourage la coopération" et "complète les politiques nationales" sans s'y substituer. Son rôle est donc de coordonner les politiques, pas de les influencer. Par contre, elle agit en matière de financement, puisqu'en juillet dernier le Conseil européen a débloqué 750 milliards d'euros pour la relance, 40 milliards pour la France. Un plan de relance pour l’instant toujours bloqué. Ce n'est pas toujours simple les ménages à 27 pays.

Non, l'UE n'impose pas la vaccination

Mardi, l’Union Européenne a annoncé avoir passé une commande de 160 millions de doses de vaccin contre la Covid-19 à l'entreprise américaine Moderna. Sur les deux milliards de doses précommandées pour le moment par l'UE, 15% seront attribuées à la France. À partir de là, c’est la déferlante de rumeurs : "L’Union européenne nous impose la vaccination". 

Non, si l'Europe s’est chargée de la commande, c’est qu’elle offre une frappe commerciale plus forte que si chaque pays décidait d’acheter les uns après les autres des vaccins. Selon l'agence de presse Reuters, les négociateurs européens auraient par exemple obtenu un meilleur tarif que les États-Unis concernant le vaccin de Pfizer et BioNTech. En fait, l’UE aura réussi à harmoniser une chose dans cette crise, les intox, puisque quel que soit le pays, on a tous les mêmes. 

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Coronavirus France Europe Commerce
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants