2 min de lecture Commerce

Déconfinement : les commerces vont pouvoir ouvrir le dimanche

Le gouvernement a confirmé que les commerces pourraient ouvrir le dimanche en décembre, et la question se pose encore pour le mois de janvier.

Coline Daclin et AFP

Pour récupérer un peu du chiffre d'affaires perdu pendant le confinement, les commerces devraient pouvoir ouvrir les dimanches avant Noël. "Nous faciliterons les dérogations pour l'ouverture des commerces le dimanche, la ministre du Travail Elisabeth Borne a renvoyé une instruction aux préfets en ce sens hier", a indiqué ce jeudi 26 novembre Alain Griset, ministre délégué en charge des PME. 

Les commerces pourront aussi ouvrir jusqu'à 21 heures, afin d'étaler les flux de clients, a annoncé Alain Griset à l'occasion d'une conférence de presse du gouvernement.

Le ministre de l'Économie Bruno Le Maire s'était déjà dit favorable à l'ouverture le dimanche mercredi 25 novembre. "Je suis favorable à l'ouverture des commerces tous les dimanches jusqu'à Noël, c'est-à-dire si on compte ce weekend du 28-29 novembre, quatre dimanches [...] de rattrapage" pour ces commerces, avait déclaré le ministre sur France Inter

Vers une ouverture le dimanche en janvier ?

Une ouverture des commerces les dimanches de décembre n'a toutefois rien d'exceptionnel pour de nombreuses communes. Certains maires autorisent déjà chaque année les commerces à ouvrir les dimanches avant les fêtes. Le maire, après avis du conseil municipal, peut en effet "décider d'autoriser l’ouverture collective des commerces 12 dimanches par an", indique le ministère de l'Économie sur son site

Les commerçants souhaitent donc aller plus loin. Plusieurs fédérations du secteur ont plaidé pour une "ouverture des commerces tous les dimanches des mois de décembre et janvier sur l'ensemble du territoire français, cruciale en cette période". Il s'agirait de pouvoir placer "les magasins sur un pied d'égalité avec les marchands 100% Web, qui ont jusqu'à présent bien profité, seuls, et 7 jours sur 7, de la consommation de nos concitoyens".

À lire aussi
Le couvre-feu à 18h va concerner toute la France. coronavirus
Les infos de 12h30 - Couvre-feu à 18h généralisé : ce qui est autorisé et ce qui ne l'est pas

Le Premier ministre Jean Castex a indiqué que le sujet était "à l'étude" pour janvier. "Autant nous pouvons agir pour le mois de décembre, mais ce sujet mérite d'être juridiquement affiné pour janvier", a-t-il expliqué. Le gouvernement compte consulter au préalable les partenaires sociaux avant de se décider. En effet, comme l'a rappelé Jean Castex, le travail dominical est "régi par des lois"

Des règles strictes pour le travail dominical

À ce jour, l'employeur ne peut pas imposer de travailler le dimanche. Ses salariés doivent donner leur accord par écrit, et bénéficier d'une augmentation de rémunération ou d'un "repos compensateur"

Mercredi 25 novembre sur Franceinfo, le délégué général de LaREM Stanislas Guerini s'est lui aussi déclaré favorable à une ouverture le dimanche, dans la mesure où les salariés travailleraient "sur la base du volontariat" et "seront payés davantage".  

En France, certains commerces sont déjà autorisés à ouvrir les dimanches. Il s'agit notamment de ceux qui ne disposent pas de salariés, des magasins alimentaires, ceux de bricolage ou encore des boutiques qui se trouvent dans certaines zones dérogatoires (des zones commerciales, touristiques ou frontalières). 

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Commerce Confinement Achat
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants