1. Accueil
  2. Actu
  3. Société
  4. Coronavirus : Michel Cymes rappelle l'importance de la vaccination pour les soignants
2 min de lecture

Coronavirus : Michel Cymes rappelle l'importance de la vaccination pour les soignants

Michel Cymes invite les soignants et les politiques à se faire vacciner pour montrer l'exemple, et inciter les Français à le faire aussi.

Une personne en train de se faire vacciner contre le coronavirus (illustration)
Une personne en train de se faire vacciner contre le coronavirus (illustration)
Crédit : LENNART PREISS / AFP
Coronavirus : "Je me ferai vacciner dès que je peux", assure Michel Cymes
03:05
Pour une exemplarité des médecins vis à vis de la vaccination
03:05
Michel Cymes - édité par Coline Daclin

Quand on parle de la campagne de vaccination contre la Covid-19, un mot revient beaucoup en ce moment, c’est le mot exemplarité. On demande aux leaders d’opinion, aux élus, au personnel soignant de se faire vacciner et surtout de le faire savoir .

C’est tout de même très nouveau en médecine, du moins dans notre pays. Chacun est maître de sa santé et n’a pas à faire savoir au public qu’il a telle ou telle maladie ou qu’il subit tel ou tel traitement. Regardez combien de fois vous lisez qu’une personne célèbre est morte des suites d’une longue maladie, comme si parler du cancer était tabou ou représentait une violation du secret médical.

La situation aussi est nouvelle, ce qui justifie peut-être cet effort d’exemplarité. Il est indispensable que tous ceux qui ont la confiance du grand public et qui se font vacciner servent d’exemples. Les Français, on le sait, sont loin d’être des fans de la vaccination, nous faisons partie des pays les plus sceptiques sur le sujet. 

Pour convaincre, "tous les moyens sont bons"

Mais d’un autre côté, ils ont une très grande confiance envers leur médecin traitant. Si leur médecin leur dit qu’il s’est fait vacciner ou qu’il va le faire , on peut prendre le pari que le pourcentage de réfractaires va chuter.

À lire aussi

Il ressort d'une enquête effectuée fin octobre et début novembre par Santé Publique France auprès des professionnels de santé libéraux que 68% d'entre eux se feraient vacciner, avec toutefois de fortes disparités entre les médecins et les pharmaciens (80%), les kinés et les sages-femmes (60%) et enfin les infirmiers (50%). 

Je pense ainsi que c’est un devoir pour les médecins de convaincre leurs patients et tous les moyens sont bons. Y compris, pourquoi pas, en mettant une photo du praticien dans sa salle d’attente disant : "Je l’ai fait , pourquoi pas vous ?".

La vaccination, aussi pour les politiques et les infirmiers

Mais il y a aussi, on en a parlé, les élus, les députés , les sénateurs, les maires… Tous ceux qui peuvent emmener des millions de personnes derrière eux. Il y aura des dérapages et certains vont se prendre pour des cow-boys en se faisant piquer devant des caméras, mais ça n’est pas grave. L’essentiel est ailleurs.

Les infirmiers et infirmières du libéral sont en quelque sorte les mauvais élèves du sondage… Un sur deux seulement se ferait vacciner. On rappelle tout de même que les chiffres datent d'octobre/novembre : il faut espérer qu'ils sont meilleurs aujourd’hui, en voyant qu’il n’y a que très peu d’effets secondaires

Une vaccination obligatoire pour les soignants ?

C’est néanmoins très inquiétant car les infirmiers libéraux sont ceux qui se rendent au domicile des personnes malades et donc fragiles. Ne pas se faire vacciner, même si on respecte les gestes barrières, c’est prendre le risque d’être porteur du virus et donc de le transmettre à ceux que l’on vient soigner.

C’est d’ailleurs l’un de leurs représentants, Daniel Guillerm, le président de la Fédération Nationale des Infirmiers, qui défendait récemment l'idée d’une vaccination obligatoire pour les soignants.

Le message que j’adresse ce matin à tous ceux qui travaillent dans le monde de la santé est simple.…Vaccinez -vous et faites-le savoir ! 

La rédaction vous recommande

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/