2 min de lecture Médecine

Coronavirus : "Il faut accélérer la campagne de vaccination", demande le maire de Nancy

INVITÉ RTL - Mathieu Klein souhaite accélérer la campagne de vaccination. Aux côtés des 20 maires du Grand Nancy, l'élu demande à ce que les régions les plus touchées "soient servies en priorité".

Alba Ventura L'invité de RTL Alba Ventura iTunes RSS
>
Coronavirus : "il faut accélérer la campagne de vaccination" demande le maire de Nancy Crédit Image : JEAN-CHRISTOPHE VERHAEGEN / AFP | Crédit Média : RTL | Date :
La page de l'émission
L'invite´ de RTL - Alba Ventura
Alba Ventura édité par Marie Gingault

La Meurthe-et-Moselle fait partie des 15 départements auxquels s'applique un couvre-feu avancé à 18 heures depuis samedi. La région Grand-Est particulièrement touchée, le maire de Nancy, Mathieu Klein, avait été l'un des premiers à tirer la sonnette d'alarme avant les fêtes. 

En effet, le maire socialiste préconisait un reconfinement à compter du 28 décembre car il craignait que la situation ne dérape. Pour l'heure, l'élu reste inquiet. "Du point de vue de la circulation du virus comme du nombre de patients accueillis à l'hôpital, il n’y a malheureusement pas eu de décélération depuis les fêtes", déplore Mathieu Klein sur RTL. 

Le maire rapporte que "la réanimation à Nancy est à 150% de sa capacité, la moitié des lits est occupée par des patients Covid+". Mathieu Klein ajoute que "les premiers signes post-fêtes commencent à se faire sentir, donc oui, mon inquiétude reste très élevée". Il "craint" qu'un couvre-feu "ne suffise pas" à réguler l'épidémie. 

Nous avons demandé à ce que les régions les plus touchées soient servies en priorité

Mathieu Klein - Maire de Nancy
Partager la citation

Mathieu Klein demande au gouvernement "d'accélérer la campagne de vaccination". "J'ai demandé à ce que soit élargie cette première phase de vaccination aux personnels de ville, aux personnels médico-sociaux", souligne le maire. 

À lire aussi
Coronavirus France
Coronavirus à Toulouse : les berges de la Garonne fermées jusqu'au 14 mars

Nous avons ouvert un premier centre à Nancy le 31 décembre, un deuxième centre va ouvrir aujourd'hui, un troisième dans la semaine, un quatrième est en préparation, pour pouvoir accueillir le plus grand nombre de soignants, d'aides à domicile, d'auxiliaires de vie, et demain je l'espère, d'habitants, qui auront accès ainsi à la vaccination", indique l'élu.

Mais le problème, c'est que pour vacciner en masse, il faut un nombre de doses suffisamment important. "Nous avons demandé, notamment les 20 maires du Grand Nancy, à ce que les régions les plus touchées, c'est le cas du Grand Est, c'est le cas du Grand Nancy, soient servies en priorité pour que nous puissions entamer sans délais la campagne de vaccination". 
 
Pour Mathieu Klein, organiser une campagne de vaccination massive est "la seule solution pour s'en sortir". Le maire témoigne sa confiance envers l'État et envers la parole publique. "La confiance entre l'État et les collectivités locales pour sortir de la crise sanitaire, c'est la clé".

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Médecine Risque sanitaire Santé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants