1. Accueil
  2. Actu
  3. Société
  4. Bronchiolite : quels gestes pour éviter que votre bébé soit touché ?
2 min de lecture

Bronchiolite : quels gestes pour éviter que votre bébé soit touché ?

Une épidémie de bronchiolite, qui touche les voies respiratoires des jeunes enfants, se répand en France à l'approche de l'hiver. Des gestes simples permettent de s'en prémunir.

Un bébé atteint par la bronchiolite soigné par un kinésithérapeute
Un bébé atteint par la bronchiolite soigné par un kinésithérapeute
Crédit : MYCHELE DANIAU / AFP
Sarah Belien

Amoindrie par l'épidémie de coronavirus les deux hivers derniers, la bronchiolite fait un retour en force cette année. Cette infection virale très contagieuse gagne peu à peu la France à l'arrivée de l'hiver. Ce mercredi 27 octobre, les autorités ont mis en garde contre une épidémie qui touche déjà 11 des 13 régions de la métropole. La Bretagne et la Corse sont en passe d'être également atteints.

Si la bronchiolite est une maladie bégnine, elle nécessite d'être surveillée attentivement chez les enfants âgés de moins de 2 ans. En effet, cette maladie très contagieuse provoque une gêne respiratoire rapide et sifflante, souvent accompagnée de quintes de toux. Elle commence en général par un rhume et parfois de fièvre. Dans certains cas, elle peut nécessiter de faire un tour aux urgences, voire une hospitalisation. Mais avant d'en arriver là, des gestes simples peuvent être adoptés pour protéger vos enfants de la maladie.

Les classiques gestes barrières

Les autorités sanitaires mettent en avant "un sentiment de lassitude qui tend à se généraliser" concernant l'application des gestes barrières. Ainsi, l'aération des pièces, le lavage systématique des mains, tousser dans son coude, éviter les bises et les poignées de main, ainsi que le port du masque, ne doivent pas être abandonnés. Une baisse notable des bronchiolites et des gastro-entérites avait notamment été remarquée en pleine expansion du Covid. Ce sont en effet les premiers gestes à adopter pour limiter la transmission de tout type de virus.

Éviter trop de contacts avec les adultes

Limitez également trop de contacts avec des adultes. Un simple rhume chez les adultes peut se transformer en bronchiolite chez votre bébé, d'où l'importance également des gestes barrières. Les câlins trop fréquents sont également à éviter ou à limiter au cercle de la famille très proche du bébé. De même, que les endroits trop fréquentés tels que les grandes surfaces et centres commerciaux.

Consulter son médecin avant d'aller aux urgences

À lire aussi

Si vous pensez que votre enfant, âgé de plus de 2 mois, est atteint d'une bronchiolite, inutile de se précipiter aux urgences. Dès les premiers symptômes, essayez de vous rendre le plus rapidement possible chez votre médecin ou pédiatre pour un examen médical, préconise l'Assurance maladie. Si les symptômes s'aggravent, une deuxième visite peut être nécessaire.

L'Assurance maladie conseille en revanche d'appeler directement le 15 ou le 112 pour les nourrissons de moins de 2 mois. De même pour les nourrissons qui mangent moins de la moitié de leur ration habituelle, qui ont une bouche bleue et qui ne réagissent plus ou ont  l'air très fatigué. Les bébés prématurés et nés avec une maladie cardiaque doivent également faire un tour aux urgences en cas de suspicion de bronchiolite.

Aider l'enfant à mieux respirer

La Haute Autorité de Santé invite les parents à désencombrer quotidiennement le nez de leur enfant malade, et surtout avant les repas, avec un lavage nasal au sérum physiologique. Pour dormir, mieux vaut le laisser couché sur le dos pour mieux respirer. Le tabagisme passif est à éviter absolument pour éviter toute aggravation et rechute.

La rédaction vous recommande
À lire aussi

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/