1 min de lecture Maladies

Les gestes barrières font chuter le nombre de grippes, gastros et bronchiolites

En plus du coronavirus, d'autres maladies saisonnières peuvent provoquer des épidémies, comme la grippe, moins présente grâce aux gestes barrières.

>
Moins de grippes, gastros et bronchiolites grâce aux gestes barrières Crédit Image : EVA HAMBACH / AFP | Crédit Média : Virginie Garin | Durée : | Date :
Virgine Garin
Virginie Garin édité par Maeliss Innocenti

Les épidémies saisonnières ont quasiment disparu grâce, sans doute, aux gestes barrières. C'est l'époque où les virus d'hiver arrivent et pourtant le nombre de gastro-entérites est deux fois moins important que l'an dernier à la même époque.

Il y a moins de bronchiolites et quatre fois moins de grippes pour l'instant. On peut espérer une épidémie plus faible que d'habitude grâce, aussi, au vaccin. Déjà dix millions de Français se sont fait vacciner. Autant en un mois que dans toute la saison hivernale l'an dernier.

Le ministère de la Santé avait expliqué, mi-octobre, au début de la campagne de vaccination contre la grippe, viser "30% de doses supplémentaires cette année, soit un total de 15,6 millions de doses. Cette campagne de vaccination dure généralement quatre mois, anticipant ainsi un pic viral qui intervient généralement en janvier

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Maladies Santé Coronavirus
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants