1. Accueil
  2. Actu
  3. Société
  4. Pédiatrie : comment détecter une bronchiolite chez un enfant ?
1 min de lecture

Pédiatrie : comment détecter une bronchiolite chez un enfant ?

Toux, fièvre, manque d'appétit... Il est important de détecter rapidement les symptômes de la bronchiolite, épidémie particulièrement virulente cette année.

Un bébé atteint par la bronchiolite soigné par un kinésithérapeute
Un bébé atteint par la bronchiolite soigné par un kinésithérapeute
Crédit : MYCHELE DANIAU / AFP
Sophie Joussellin - édité par Florise Vaubien

Alerte pour les parents de jeunes enfants. Le Conseil scientifique redoutait une épidémie de bronchiolite "de grande ampleur" dans son dernier avis publié mardi 5 octobre, virus "bloqué" pendant les confinements successifs liés à la crise sanitaire. Aujourd'hui, les praticiens rapportent déjà une flambée des cas : le nombre d'infections n'a jamais été aussi important aussi tôt dans l'année

Pour rappel la bronchiolite ou VRS (virus respiratoire syncytial), souvent bénigne, peut altérer la respiration des bébés et nécessiter une hospitalisation en cas d'insuffisance respiratoire. Cette maladie touche majoritairement les enfants de moins de deux ans

L'infection ressemble dans un premier temps à un rhume accompagné d'une légère fièvre. Arrivent ensuite la toux et une respiration rapide sifflante. Dans certains cas, il faut emmener l'enfant aux urgences s'il a moins de 6 mois ou s'il boit moins de la moitié de ses biberons à trois reprises consécutives. À noter que des séances de kiné peuvent être recommandées pour aider les malades à respirer. 

Enfin, pour prévenir la bronchiolite chez les tous petits, il est conseillé de ne pas emmener son bébé dans une grande surface ou dans tout lieu très fréquenté. Plus difficile, il faut également limiter les câlins, puisqu'un simple rhume chez un adulte peut se transformer en bronchiolite chez un enfant. 

À lire aussi

En Île-de-France, les services pédiatriques rapportent déjà un risque important de "défaut de places", a indiqué ce mardi sur RTL le chef du service réanimation pédiatrique de l'hôpital Robert Debré, Stephane Dauger, qui s'est dit "très inquiet" par ce regain précoce

La rédaction vous recommande

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/