1. Accueil
  2. Actu
  3. Bien-être
  4. Michel Cymes dévoile les bienfaits immédiats et à long terme de l'arrêt du tabac
3 min de lecture

Michel Cymes dévoile les bienfaits immédiats et à long terme de l'arrêt du tabac

Les bienfaits de l'arrêt du tabac démarrent dès 20 minutes après avoir éteint votre dernière cigarette. À terme, vous diminuez considérablement le risque de développer un cancer ou de faire un AVC.

Une femme fume une cigarette (illustration)
Une femme fume une cigarette (illustration)
Crédit : LODI FRANCK/SIPA
Tabac : Michel Cymes vous explique les bienfaits de l'arrêt de la cigarette
03:08
Tabac : Michel Cymes vous explique les bienfaits de l'arrêt de la cigarette
03:02
5. BONUS - "Parlons Vaccin" : faut-il craindre les nouveaux variants ?
04:39
Michel Cymes - édité par Marie Gingault

J'ai eu mille fois l'occasion de vous conjurer d'arrêter de fumer, j'essaie à chaque fois de trouver un nouvel angle d'attaque pour mieux vous convaincre de l'intérêt de la démarche. Ce jeudi, je propose une sorte s'échéancier post-arrêt du tabac. Les bénéfices sont immédiats et j'espère que cette promesse vous permettra de passer dans le camp des non-fumeurs, qui regroupe désormais environ les trois quarts de la population française.

Je m'adresse donc à ceux qui font partie des 25% d'irréductibles. À noter que les femmes sont un peu moins fumeuses que les hommes : 55% contre 45%. Pour vous motiver, sachez qu'après avoir arrêté de fumer, seulement 20 minutes après votre dernière cigarette, votre tension artérielle revient à la normale. 

Au bout de 8 heures, la quantité de nicotine présente dans votre sang diminue de moitié. Au bout de 24 heures, votre organisme est débarrassé du monoxyde de carbone. Par ailleurs, je fais le pari qu'au bout de deux ou trois jours vous aurez l'impression d'avoir un goût et un odorat plus sûrs et que vous constaterez que vous respirez plus facilement.

Au bout d'un an, le risque de maladies cardio-vasculaires est réduit de moitié

Vous toussez régulièrement, vous vous sentez fatiguée, vous êtes essoufflé au moindre effort : la cigarette est forcément responsable. Si vous arrêtez, en quelques mois toutes ces choses désagréables ne seront plus que des mauvais souvenirs. Vos proches remarqueront que votre voix a changé, qu'elle se sera éclaircie.

À lire aussi

Au bout d'un an de sevrage, un anniversaire que vous vous devez de fêter pour vous féliciter d'avoir tenu, là on entre dans le dur pour ce qui concerne les bénéfices. Le risque de maladies cardio-vasculaires est réduit de moitié. Pour certains cancers féminins, comme celui de l'utérus, le risque majoré en cas de tabagisme redevient ce qu'il est pour une personne qui n'a jamais touché une cigarette.

Ensuite, ce ne sont que des bonnes nouvelles : cinq ans après avoir éteint votre dernière cigarette vous serez tout à la joie d'apprendre que le risque de développer un cancer de la bouche, de la gorge ou de l'oesophage est deux fois moindre. Par ailleurs, tout un tas de risques diminuent dans d'appréciables proportions. Je pense à l'accident vasculaire cérébral (AVC) et au cancer du poumon.

Après 10 ans, le taux de mortalité attribuable au cancer du poumon est comparable à celui d'un non-fumeur

Pour qu'un ex-fumeur ne court pas plus de risques qu'une personne qui n'a jamais fumé il faut compter une dizaine d'années sans cigarette. Après dix ans, le taux de mortalité attribuable au cancer du poumon est comparable à celui que court un non-fumeur. Pour que disparaisse le risque d'accident coronarien, il faut compter une quinzaine d'années. 

Ce qui est stupéfiant quand on y songe, c'est la capacité de résilience de l'organisme. Les cellules pré-cancéreuses disparaissent pour laisser la place à des cellules saines. Alors, bien sûr, pour bénéficier de cette remise à zéro des compteurs, cela prend un peu de temps. Mais premièrement il n'est jamais trop tard pour arrêter de fumer, deuxièmement, comme ça prend du temps, il vaut mieux commencer tout de suite. 

La rédaction vous recommande

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/