1. Accueil
  2. Actu
  3. Conso
  4. Tabac : l'État va encaisser 2 milliards d'euros en 2020 grâce à la vente de cigarettes
3 min de lecture

Tabac : l'État va encaisser 2 milliards d'euros en 2020 grâce à la vente de cigarettes

Secteur le moins touché par le confinement, la vente de cigarettes a enregistré cette année une hausse du marché de 12%.

Pendant le confinement, les ventes transfrontalières de cigarettes ont chuté, et les Français fumeurs se sont fournis dans leur bureau de tabac de proximité.
Pendant le confinement, les ventes transfrontalières de cigarettes ont chuté, et les Français fumeurs se sont fournis dans leur bureau de tabac de proximité.
Crédit : Damien Meyer / AFP
Tabac : l'État va encaisser 2 milliards d'euros en 2020 grâce à la vente de cigarettes
03:26
Tabac : l'État va encaisser 2 milliards d'euros en 2020 grâce à la vente de cigarettes
03:25
L'Eco and You - Martial You
Martial You
Journaliste

L'État français va encaisser pratiquement 2 milliards de recettes fiscales en plus cette année. C'est l'effet coronavirus, ou plutôt l'effet "CoCon" : "Coronavirus + Confinement". Les Français sont stressés. L'agence du médicament a dit mercredi 16 décembre que la consommation de somnifères et de tranquillisants avait augmenté de 5 à 8% pendant le second confinement. Il est bien évident que ceux qui fument n'ont pas réduit leur consommation s'ils sont stressés. 

Mais il faut ajouter à cela la fermeture des frontières et la réduction des déplacements. Ce qui touche particulièrement les ventes de tabac en provenance des pays voisins, le tabac transfrontalier. On est obligé cette année d'acheter dans le réseau légal. Les ventes sous le manteau sont plus difficiles. En temps normal, on estime qu'une cigarette sur 3 ou 4 (30% environ) vient de l'étranger : soit elle est achetée en Andorre ou au Luxembourg, soit elle arrive par bateau d'Afrique du Nord.

Tout ça bien entendu a été stoppé net au cours des derniers mois. Et puis, vous avez tout le réseau des ventes en aéroport et en Duty Free qui, lui aussi, s'est arrêté. Résultat : on achète dans le réseau officiel des bureaux de tabac et on enregistre cette année une hausse du marché de 12% qui devrait atteindre près de 22 milliards. Et comme l'État perçoit 85% de taxe sur un paquet, ça représente un pécule de 2 milliards en plus dans nos caisses, ça ne fait pas de mal en ces temps de dépenses budgétaires.

Le marché progresse malgré la hausse des prix

C'est intéressant de voir que le marché progresse cette année alors qu'on a subi 3 hausses de prix au cours des derniers mois, c'est totalement atypique. En général, ça fait baisser les ventes pendant quelques mois. On est à plus de 10 euros le paquet désormais pour la marque la plus vendue.

À lire aussi

Ça va aussi aider les buralistes, qui dénoncent le marché parallèle depuis des années. Cet été, ils ont obtenu qu'on ne puisse plus ramener qu'une cartouche au lieu de 4 quand on revient de l'étranger. Mais la réalité, en temps normal, quand on voit les chiffres des ventes baisser, c'est bien qu'il n'y a pas moins de fumeurs, mais de plus en plus de fumeurs qui s'approvisionnent ailleurs.

Un secteur moins impacté par la crise

Les buralistes font quand même partie des commerces qui s'en sortent bien à la fin de cette année. Même si on a vu les queues qui se formaient à la frontière aux premières heures du déconfinement en mai, ça prouve que les habitudes vont vite reprendre quand on se déplacera normalement. Mais c'est vrai que les buralistes ont traversé 2020 sans encombre.

Même si 55 à 60% d'entre eux sont tabac + bar ou restaurant, donc ils ont été impactés, disons qu'ils repartiront sans doute plus vite que d'autres à la fin de cette crise car, avec la cigarette, ils ont conservé un lien avec leurs clients à la différence de ceux qui ont baissé le rideau depuis mars.

Le plus : l'avenir économique du foot professionnel se joue

Le Tribunal de Commerce de Nanterre doit entériner ce jeudi la rupture du contrat entre la Ligue et Mediapro, ça signera la fin de l'aventure Médiapro sachant qu'on s'apprête aussi à fermer la chaine Téléfoot. Maintenant, il va falloir trouver un nouveau diffuseur et tout le monde regarde du côté de Canal+, le partenaire historique.

La note : 18/20 à la SNCF

Il y aura du monde dans les trains pour les vacances de Noël : 750.000 voyageurs à partir de ce week-end. Et ça fait plaisir disons-le ! Ça sent les vacances et la liberté de voyager. Vous vous rappelez que le site de réservations de billets de la SNCF avait enregistré une hausse de 400% des achats dans la foulée de l'annonce du déconfinement par Emmanuel Macron.

Ça signifie aussi qu'il va y avoir des rassemblements familiaux (presque) normaux puisqu'il y a pratiquement autant de monde que l'an dernier. Donc attention, prudence quand même en famille.

La rédaction vous recommande

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/